Actualité de l'assurance : flotte automobile

Flotte auto : les loueurs dispensent des conseils

Publié le 17 janvier 2013
 | Rédigé par
Pour fidéliser leurs clients, les loueurs longue durée se font conseillers

A l’heure de repenser la gestion de leur flotte auto, nombreux sont ceux qui optent pour la location longue durée (LLD). Pour fidéliser ces entreprises, les loueurs proposent désormais de nouveaux services sous l’effet des évolutions du marché. Explications.

Entre fiscalité verte et empreinte carbone

Sous l’effet de différents facteurs - réglementation durcie, boom de la mobilité durable, nouvelles motorisations,… - les loueurs longue durée font dans le conseil.

Directeur commercial et marketing d’Alphabet France, Stéphane Crasnier analyse : « Notre vocation est de comprendre les évolutions du marché automobile en offrant de nouveaux services et en les organisant pour rester toujours plus proches de nos clients ». Rien d’étonnant dès lors à ce que le loueur propose un nouveau service pour réduire le coût total de détention d’un parc motorisé en dispensant des conseils sur la fiscalité verte et son empreinte carbone.

Autre illustration avec LeasePlan qui, via son programme GreenPlan, permet d’optimiser l’empreinte carbone du parc de véhicules. Son responsable marketing, William Duchange, signale : « Nous avons mis en place nos services de consulting pour apporter aux entreprises un éclairage dans la gestion des hommes, des coûts et de l’environnement  ». 

Pour une consommation de carburant optimisée

Face à la volatilité du prix des carburants, nombreux sont les loueurs qui s’investissent auprès de leurs clients pour aider les entreprises et leurs employés utilisateurs de véhicules de fonction à mieux conduire, à utiliser ces automobiles d’une manière moins énergivore.

Par exemple, ALD Automotive France a lancé une appli pour « téléphones intelligents ». Cité par Les Echos, Laurent Corbellini, directeur marketing, évoque effectivement le lancement d’une « opération pilote d’assistance intelligente à la conduite à travers une application sur smartphone ».


Source : Les Echos

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier