Actualité de l'assurance : épargne salariale

Epargne salariale : les attentes des Français

Publié le 23 décembre 2014
 | Rédigé par
Epargne salariale : qu'attendez-vous de ce produit d'assurance professionnelle ?

Le projet de loi Macron portant modification de l’épargne salariale a fait l’objet d’une présentation en conseil des ministres le 10 décembre 2014. Mais, qu’attendent les Français de ce dispositif ? La quatrième édition du baromètre annuel réalisé par le Club de l’épargne salariale avec Harris interactive apporte les réponses.

L’intérêt de l’épargne salariale pour la retraite

L’épargne salariale devrait être réformée d’ici 2015, et à ce sujet, 54 % des salariés pensent que cette réforme devrait améliorer le partage des profits tandis que 42 % d’entre eux pensent qu’elle devrait surtout renforcer le financement des retraites, relève le quatrième baromètre annuel du Club de l’épargne salariale.

L’enquête révèle que 73 % des répondants pensent que le montant actuel des retraites ne permet pas de vivre confortablement. Dans le même temps, seuls 60 % des sondés économisent pour leur retraite, 62 % épargnant hors de l’entreprise et 32 % disposant de biens immobiliers qui leur permettront d’assurer leur retraite.

Les chiffres indiquent également que 46 % d’entre eux possèdent un produit d’épargne de style Perco dans l’entreprise où ils travaillent.

Dans les faits, l’épargne salariale détient la troisième place (52 %) des pratiques jugées les plus efficaces en termes de financement de la retraite, derrière l’assurance-vie (59 %) et l’immobilier (76 %).

Les attentes des salariés

D’après cette enquête, 56 % des bénéficiaires d’une épargne salariale veulent que les conditions de déblocage soient plus souples tandis que 45 % souhaitent que les épargnes soient simplifiées.

Cette seconde attente pourrait se réaliser car le Conseil d'Orientation de la Participation, de l'Intéressement, de l'Épargne Salariale et de l'Actionnariat Salarié (COPIESAS) a demandé une harmonisation des modalités d’implantation de l’intéressement, de la participation et des plans d’épargne.

En outre, 41 % des répondants souhaitent être formés, conseillés et informés en termes de gestion de leur épargne. Pour 34 % des bénéficiaires, il est important qu’on les incite à miser leur épargne sur leur retraite future et pour 28 % d’entre eux, les sociétés de gestion devraient être plus transparentes au sujet des placements qu’elles effectuent avec l’épargne qui leur est confiée.

Au-delà de la retraite, l’épargne salariale peut être mise à profit par l’entreprise pour fidéliser ses salariés ou attirer à elle de nouveaux talents.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier