Actualité de l'assurance : épargne salariale

Progrès des encours d'épargne salariale en 2013

Publié le 11 mai 2014
 | Rédigé par
Les bons chiffres de l'épargne salariale en 2013

L’Association Française de Gestion (AFG) a récemment publié les résultats de son enquête sur l’épargne salariale pour le compte de l’année 2013. Les résultats sont positifs, surtout en termes d’encours puisque ces derniers ont atteint le montant de 104,4 milliards d’euros au 31 décembre 2013. Explications.

Une progression favorisée par un marché stable

Les encours de l’épargne salariale en 2013 sont supérieurs de 10 % à ceux de l’année précédente, rapporte l’AFG.

Au total, 104,4 milliards d’euros de bénéfices ont été effectués, dont 42,5 milliards pour les fonds d’actionnariat salarié et 61,9 milliards pour les fonds diversifiés.

Chaque plan d’épargne salariale semble avoir réalisé d’excellentes performances en 2013. L’actif des fonds solidaires, par exemple, a progressé de 1,1 milliard d’euros par rapport à 2012. Cette progression représente plus de 40 % de la valeur de l’actif des fonds solidaires qui est passé de 2,6 milliards d’euros à 3,7 milliards d’euros.

Outre les fonds solidaires, les fonds Investissement Socialement Responsable (ISR) ont également bondi de 10 % avec un encours évalué à 16,1 milliards d’euros.

L’épargne salariale séduit davantage

L’année 2013 témoigne également d’une attractivité accrue et d’un nombre de souscriptions plus important par les entreprises.

A la fin 2013, ce sont 280 000 entreprises qui proposaient une bonne épargne salariale à leurs salariés. Cela représente un bond de 4 % par rapport à la fin de l’année 2012.

Les salariés ayant versé de l’argent au titre de l’épargne salariale ont, au total, placé 11,7 milliards en 2013. Toutefois, dans le même temps, l’épargne salariale a connu une hausse du solde négatif de souscription estimé à 2,9 milliards. Cela résulte des mesures de déblocage qui ont freiné la souscription à l’épargne longue. A noter que ces déblocages ont été estimés à près de 2,2 milliards d’euros.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier