Actualité de l'assurance : épargne salariale

Epargne salariale : une tendance forte en 2013

Publié le 07 mai 2014
 | Rédigé par
Epargne salariale : quelle fut tendance en 2013 ?

En 2013, les salariés ont placé plus de 100 milliards d’euros sur des fonds communs de placement d'entreprise (FCPE). Cela a permis aux FCPE classiques et d'actionnariat d’atteindre 104,2 milliards d’euros d’encours au 31 décembre 2013. Farandole de chiffres.

104,2 milliards d’encours

Malgré le déblocage exceptionnel de l’épargne salariale en 2013, les  fonds communs de placement d'entreprise ont connu une tendance assez forte.

En effet, le mécanisme a atteint 1,8 milliard d’euros de retrait sur les produits d’épargne entre 1er juillet et le 31 décembre 2013.

D’ailleurs, ce sont généralement les fonds classiques qui intéressent le plus les épargnants avec une épargne de 63,1 milliards d’euros. Les FCPE d’actionnariat disposent quant à eux de 41,1 milliards d’euros d’encours.

Ce sont surtout les FCPE multi-entreprises qui connaissent une forte croissance dans les fonds classiques. Les encours ont en effet augmenté de 79 % pour atteindre la somme de 39,1 milliards d’euros entre 2008 et 2013.

2014 : retour à la normale

Si les modalités de déblocage de l’épargne salariale se sont assouplies en 2013, ce n’est pas le cas en 2014 puisque les règles classiques de déblocage ont été rétablies. Aussi, aucun dispositif dérogatoire n’est prévu pour assouplir la stricte procédure relative aux sommes bloquées au titre de la participation.

En d’autres termes, l’épargne salariale devra être placée sur un Plan Epargne Entreprise (PEE) ou un Plan Epargne Interentreprises (PEI) et les sommes versées seront bloquées pendant 5 ans. Toutefois, le déblocage anticipé est envisageable en cas de mariage ou de Pacs, de naissance ou d’adoption, de surendettement, d’invalidité et de tout autre cas prévu par la législation. Le déblocage exceptionnel peut être demandé dans un délai de 6 mois à partir de l’événement.

Afin de choisir la meilleure épargne salariale pour votre entreprise, il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurances professionnelles, service gratuit qui permet de trouver une offre qui répond à ses besoins et qui correspond à son budget.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier