Actualités de l'assurance cyber-risques

Moins de 3 entreprises sur 10 voient la cybersécurité comme un enjeu prioritaire

Publié le 29 octobre 2018
 | Rédigé par
169 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

En 2017, les cyberattaques ont représenté un coût dépassant 600 milliards de dollars (environ 520 milliards d’euros). Sans surprise, la cybersécurité est devenue l’une des principales préoccupations des dirigeants d’entreprise. Toutefois, en France, la majorité des entreprises n’y voit pas un risque prioritaire selon le baromètre du cabinet PwC avec l’institut Ipsos. Explications.

 

2 entreprises sur 10 « tout à fait capables » d’affronter une cyberattaque

Réalisé auprès de 600 entreprises françaises de tailles diverses, le baromètre établi par le cabinet de conseil et d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) et l’institut Ipsos signale que la cybersécurité est perçue comme un enjeu prioritaire par moins d’un tiers des entreprises en France (ndlr : 29 % des entreprises sondées).

 

Cette perception des risques cyber s’explique notamment par le fait qu’en interne, seuls 32 % des collaborateurs et chefs d’entreprise le perçoivent comme important. Toutefois, il est à noter que plus la taille de l’entreprise est importante, plus le risque est vu comme conséquent.

 

Ainsi, 54 % des entreprises qui comptent entre 100 et 499 salariés perçoivent le risque de cyber-menace comme important. Malgré tout, seulement 2 entreprises françaises sur 10 pensent être « tout à fait capables » d’affronter une cyberattaque.

 

Un tiers des entreprises ne connaissent pas les cyberassurances

Pour se protéger face aux cyber-risques, 78 % des entreprises françaises interrogées disent avoir pris au moins l’une des mesures de cybersécurité suivantes :

  • L’investissement dans des outils et solutions digitales pour un haut niveau de sécurité contre les cyberattaques,
  • Le recrutement d’une ou plusieurs personnes dédiées à la cybersécurité,
  • L’élaboration d’une stratégie de défense,
  • La souscription d’une assurance couvrant le risque de cyberattaques et ses dommages.

 

Toutefois, seulement 18 % des entreprises françaises sollicitées disent avoir pris l’ensemble de ces mesures, et ce, alors même qu’elles constituent les 4 piliers de base d’une défense cyber efficace selon les experts de PwC. Comme le rappelle Philippe Trouchaud, associé responsable du pôle Cyber Intelligence au sein du cabinet, la cybersécurité oblige à « avoir une vision globale du risque » afin d’appréhender « tous les enjeux réels » qui y sont attachés.

 

Enfin, en matière d’assurances professionnelles, la cyberassurance souffre d’un déficit de notoriété dans l’Hexagone. Plus précisément, un tiers des entreprises françaises ne connaissent pas les offres proposées pour affronter ce type de risque spécifique.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier