Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Cette jeune salariée a hérité d'un salon de coiffure

Publié le 20 février 2015
 | Rédigé par
Le coiffeur lui offre son salon de coiffure

En Gironde, un coiffeur à la retraite visiblement altruiste a récemment décidé d’offrir son salon de coiffure à sa jeune consœur. La cession s’est faite de manière gratuite puisque la salariée du coiffeur parti à la retraite s’est vue offrir sans aucune contrepartie financière le salon de coiffure sis à Saint-Ciers-sur-Gironde. Coup de projecteur.

Préserver le commerce

La jeune femme travaillait depuis huit mois chez le coiffeur altruiste lorsque ce dernier lui a légué son commerce. Désireuse d’ouvrir son propre salon, la jeune femme peut ainsi réaliser son rêve grâce à ce salon qui lui a été transmis gratuitement par son confrère.

C’est durant son pot de départ à la retraite que le coiffeur a fait part de son intention de léguer le salon à sa jeune employée. Cette dernière ainsi que les 550 personnes présentes à cette fête ont donc appris l’heureuse nouvelle.

Avec cette décision, le propriétaire a voulu transmettre et préserver son commerce. Il avait aussi pris conscience qu’un jeune qui ne dispose pas d’assez de fonds ne pourrait pas racheter son commerce.

Un équipement haut de gamme

Le rachat du salon de coiffure aurait été très compliqué d’autant plus qu’il est équipé d’un équipement dernier cri d’une valeur de 36 000 euros selon la chambre de métiers de la Gironde. Il aurait fallu que la jeune femme possède suffisamment de fonds pour le rachat du salon, sa rénovation et le versement d’un loyer au coiffeur retraité étant donné que le commerce se trouve dans sa maison.

Reste maintenant à la jeune femme de s’habituer aux clients masculins, elle qui était jusque-là en charge de la coiffure des dames.

Et l’assurance professionnelle ? Pour accomplir son travail en toute sérénité, le coiffeur doit souscrire une assurance artisan-commerçant. Incontournable, ce contrat lui permet notamment d’être couvert pour les dommages causés à la clientèle.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier