Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Un coup de pouce pour les auto-entrepreneurs

Publié le 13 avril 2016
 | Rédigé par
Auto-entrepreneurs : les artisans veulent aussi un un allègement de leurs charges

Pour favoriser l’emploi, le gouvernement a décidé une nouvelle mesure favorable aux auto-entrepreneurs : le relèvement du plafond du chiffre d’affaires autorisé. Adversaires farouches du régime, les artisans dénoncent une fois encore une concurrence déloyale. Explications.

Les charges des auto-entrepreneurs allégées

Afin de permettre aux auto-entrepreneurs de développer leurs activités, les pouvoirs publics ont décidé un allègement des charges doublé d’un bénéfice allongé du régime.

Par exemple, pour les activités de service, l’auto-entrepreneur ne doit pas excéder un chiffre d’affaires annuel de 32 900 euros afin de bénéficier des avantages fiscaux attachés au régime. A la faveur de cette nouvelle réforme, le régime pourra bénéficier pendant deux années supplémentaires et dans la limite d’un chiffre d’affaires annuel de 64 000 euros.

Le mécontentement des artisans

Ce nouveau dispositif favorable ne plait guère aux artisans de l’Hexagone. Tel est le cas par exemple de Hervé Weber. Cité par FranceTV Info, ce coiffeur installé à Strasbourg dénonce les charges qui pèsent sur lui et, s’il n’a rien contre la concurrence, il considère que cette dernière doit être « loyale ». Et, si tel n’est pas le cas, les artisans doivent eux aussi pouvoir compter sur un allègement de leurs charges.

Pour mémoire, les auto-entrepreneurs sont soumis à certaines obligations. Ils doivent notamment souscrire une assurance auto-entrepreneur selon le type d’activités exercées.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier