Actualités de l'assurance pour les associations

Le gouvernement débloque 100 millions d'euros pour venir en aide aux associations

Publié le 28 septembre 2020
 | Rédigé par
159 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
ballon-basket

Les associations sportives ont été contraintes d'arrêter les activités durant le confinement

100 millions d'euros seront mis à disposition des associations entre 2020 et 2022 pour « préserver la richesse du tissu associatif français », d'après la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement Sarah El Haïry. Ces aides serviront à renforcer les trésoreries et fonds propres des associations françaises. Les associations sont donc enfin intégrées à un plan de relance.

Les associations sont très touchées par la crise de Covid

À l'instar des entreprises, les associations ont été nombreuses à être très touchées par la crise de Covid-19. Pour contrecarrer les effets de la crise, les associations ont pu réagir de deux façons différents : d'une part redoubler d'efforts, d'autre part arrêter de façon brutale leurs activités. La première catégorie concerne plutôt les associations œuvrant dans le secteur médico-social. En effet, le confinement et le Covid n'ont fait qu'empirer la vie et le confort des personnes en état de précarité, personnes âgées ou encore des enfants ayant abandonné l'école.

La deuxième catégorie est plutôt représentée par les associations culturelles, sportives et du tourisme social. Ainsi, clubs de sport, salles de concert, festivals, auberges de jeunesse... Tous ces établissements ont été rapidement contraints à la fermeture. D'après les Echos, environ la moitié des associations affirment avoir perdu des revenus à cause d'un arrêt partiel ou total des activités.

Toutefois et si certaines associations dans le secteur culturel ou du tourisme par exemple, ont pu bénéficier de certaines aides, le monde associatif en lui-même n'a pas eu de volet dédié au sein des différents plans de relance du gouvernement. Et ce alors que la France enregistre quelque 1,5 millions d'associations pour un total de 22 milliards d'actifs et un budget annuel de 170 milliards d'euros. En outre, un salarié du privé sur 10 travaille au sein d'une association (ils sont 2 millions à exercer de la sorte).

Renforcer les trésoreries et fonds propres des associations

Ainsi, le gouvernement compte débloquer 100 millions d'euros à destination des associations. Dans le détail, 45 millions d'euros seront dédiés au soutien des trésoreries des associations sous la forme d'un « contrat d'apport à 0 % jusqu'à 30 000 euros sur 5 ans, d'un prêt relance à 0 % sur 18 mois jusqu'à 100 000 euros ou encore d'un prêt participatif entre 2 et 4 % jusqu'à 500 000 euros sur 10 ans », tel que l'expliquent les Echos.

40 autres millions seront « ciblés sur de plus grosses associations pour renforcer leurs fonds propres – souvent insuffisants – afin de leur permettre d'investir dans leurs projets de développement sur le long terme, et d'accéder au crédit », d'après les paroles de Sarah El Haïry.

Enfin, les 15 millions restants serviront à abonder le Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep). Ce dernier met notamment à disposition des aides pour les associations de jeunesse et d'éducation populaire. Tous ces éléments figurent dans le projet de loi de finances (PLF) présenté ce lundi 28 septembre.

Quelles associations pourront bénéficier de cette aide ?

La question qui se pose désormais est bien entendu la suivante : quelles associations bénéficieront de ces aides ? La réponse est brève : toutes. Mais selon les Echos, les plus petites seront probablement celles qui en bénéficieront de plus. En effet, les banques rechignent à prêter aux associations ne disposant pas de fonds propres.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier