Actualités de l'assurance pour les entreprises

RGPD : la CNIL avertit sur les escroqueries

Publié le 02 février 2018
 | Rédigé par
156 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Le 25 mai 2018, le règlement n° 2016/679, dit Règlement général sur la protection des données (RGPD), entrera en vigueur. Après avoir dévoilé un guide didactique destiné aux entreprises, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) avertit sur de prétendus « experts RGPD » qui seraient en fait des escrocs. Explications.

 

Des expertises frauduleuses

Si l’on en croit la CNIL, les petites entreprises font actuellement l’objet de sollicitations malveillantes de la part d’« entreprises peu scrupuleuses » s’agissant du RGPD. On peut citer pêle-mêle des expertises frauduleuses, des prestations « clé en main » ou encore l’incitation à utiliser un numéro surtaxé.

 

Plus précisément, ces entreprises qui se présentent comme labellisées voire même mandatées par la CNIL solliciteraient les entreprises par fax ou par voie téléphonique et leur proposeraient diverses prestations pour que leur activité soit conforme au RGPD.

 

En réponse à ces tentatives d’escroquerie, la CNIL a lancé une campagne sur les réseaux sociaux portée par le hashtag #StopArnaque.

 

LA CNIL reste joignable

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés rappelle qu’avant de s’engager contractuellement avec un expert ou une entreprise, il est indispensable de s’informer à leur sujet. D’ailleurs, l’autorité administrative indépendante est à l’écoute des professionnels par téléphone au 01.53.73.22.22 du lundi au jeudi de 9h à 18h30 et le vendredi de 9h à 18h.

 

Dans certains cas, les entreprises peu scrupuleuses pointées du doigt par la CNIL utilisent le RGPD comme prétexte pour accéder à des informations de l’entreprise et ainsi mettre au point une escroquerie ou une attaque de type informatique.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier