Actualités de l'assurance pour les entreprises

Les entreprises seront-elles prêtes pour le RGPD ?

Publié le 15 novembre 2017
 | Rédigé par
Règlement Général sur la Protection des Données : où en sont les entreprises ?

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrera en vigueur. Pourtant, certaines entreprises ignorent l’existence même de ce texte. Coup de projecteur.

 

De lourdes amendes en cas de non-conformité

Face au piratage et aux pratiques abusives de certaines sociétés dans l’exploitation des données personnelles, le RGPD - « General Data Protection Regulation » (GDPR) dans la langue de Shakespeare - doit offrir le niveau de protection des données le plus élevé au monde.

 

D’ailleurs, si chaque Etat membre est libre d’aller au-delà de la protection offerte par le règlement en ajoutant de nouvelles obligations, il n’est pas possible de proposer une protection moins robuste. Et, pour inciter les entreprises à respecter ce texte, un arsenal de sanctions est prévu allant jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise incriminée.

 

Une minorité d’entreprises seront prêtes

Alors que les données personnelles des entreprises ne se limitent pas à celles de leurs clients mais sont aussi relatives à leurs partenaires, à leurs salariés ou encore à leurs clients, elles sont encore trop nombreuses à ne pas être prêtes.

 

Ainsi, si l’on en croit l'Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP), seulement 19 % des sociétés européennes pourront être en conformité avec le RGPD le jour J.

 

Dans le meilleur des cas, les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ont identifié les risques mis en lumière par le RGPD et sollicité des prestataires en organisation et services numériques. Mais, le temps presse et les entreprises qui n’ont encore rien entrepris vont au-devant d’une grande déconvenue…

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier