Actualités de l'assurance pour les entreprises

Les assureurs s'intéressent aux petites et moyennes entreprises

Publié le 24 février 2012
 | Rédigé par
argent-billets-mains-euros
Si les compagnies d’assurance ont réduit les financements alloués aux PME en 2009 et 2010, elles paraissent aujourd’hui décidées à multiplier les initiatives. L’année dernière, elles avaient déjà renforcé leurs dispositifs.

Des investissements en retrait en 2009 et 2010

Bénéficiant aux entreprises et établissements non cotés, c’est-à-dire la majorité des sociétés de l’Hexagone, le financement apporté par les assureurs aux PME a récemment évolué.

Après avoir augmenté sans accroc entre 2003 (8,8 milliards d’euros) et 2008 (25,6 milliards d’euros), cette contribution des assureurs a reculé en 2009 et 2010, deux années au cours desquelles elle a atteint 22,1 et 22,8 milliards d’euros respectivement.

Pourquoi un tel ralentissement ? La valorisation des actifs investis. Ainsi, la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) annonçait en 2009 que les dépréciations enregistrées sur les investissements dans le non coté représentaient 2,5 milliards d’euros.

Or, en 2011, les compagnies d’assurance ont investi 24,5 milliards d’euros.

La double initiative du 21 février 2012

En y regardant d’un peu plus près, ce sont 3 milliards d’euros d’investissements nouveaux qui ont été réalisés en 2011. Comment ? De la manière suivante :
• 1,5 milliards d’euros pour les PME non cotées
• 800 millions d’euros pour les PME cotées
• 700 millions d’euros pour Oseo, l’entreprise publique qui finance la croissance des PME

Dernier développement en date : Nova 1 et 2 ont été lancés le mardi 21 février 2012. Ces deux fonds d’investissement dotés chacun de 80,75 millions d'euros enregistrent une participation des assureurs à hauteur de 120 millions d’euros. Ils participent aussi au financement du programme FSI France Investissement 2020 inauguré lui aussi le 21 février dernier.


Source : La Tribune

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier