Actualités de l'assurance pour les entreprises

Grâce à l'IKV, le vélo trouve sa place dans l'entreprise

Publié le 25 juin 2018
 | Rédigé par
238 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Menée par l’Observatoire de l'indemnité kilométrique vélo (IKV), une récente enquête s’est intéressée à l’impact de cette indemnité versée par l’entreprise aux salariés qui utilisent un vélo pour leurs déplacements domicile-travail selon le nombre de kilomètres parcourus. Découvrez les résultats de cette étude dans la suite de cet article.

 

Favoriser l’utilisation du vélo pour les trajets professionnels

Entité pilotée conjointement par le Club des villes et territoires cyclables (CVTC) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’Observatoire de l’IKV a récemment dévoilé une nouvelle enquête mettant en lumière les conséquences positives de la mesure.

 

Près de deux années après l’instauration de l’IKV, ce premier bilan signale que la mesure qui, rappelons-le, a été créée pour favoriser une utilisation accrue du deux-roues pour les trajets relatifs à la vie professionnelle, a été mise en œuvre par 121 entreprises au 1er juin 2018 ; 66 ont répondu à l’enquête de l’Observatoire.

 

Pour une généralisation de l’indemnité kilométrique vélo

Cette enquête laisse apparaître qu’au sein des entreprises qui ont joué le jeu de l’IKV, le nombre des cyclistes s’est envolé de près de 69 %. Plus précisément, près de 9 % des salariés de ces entreprises utilisent leur deux-roues pour se rendre au travail contre 3 % pour la moyenne nationale.

 

En outre, il apparaît que les salariés cyclistes sont 15 % moins fréquemment en arrêt maladie et la majorité des entreprises (ndlr : 60 %) ont fait part de leur satisfaction quant aux bénéfices résultant de l’IKV.

 

A la vue de ces résultats plus que positifs, le CVTC qui regroupe actuellement plus de 1 500 collectivités territoriales demande que l’IKV fasse l’objet d’une généralisation. Il se fait notamment l’écho de Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (La République En Marche), qui postule 1,4 million de salariés cyclistes en 2022.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier