Actualités de l'assurance pour les entreprises

Cession et acquisition : AMKEO accompagne les PME

Publié le 27 décembre 2014
 | Rédigé par
Cession et acquisition : AMKEO aux côtés des PME

La loi Hamon sur l’Economie Sociale et Solidaire effective depuis le 31 juillet 2014 oblige les chefs des Petites et Moyennes Entreprises (PME) à informer leurs salariés si elles comptent procéder à une cession d’entreprise. Une information obligatoire qui doit intervenir au moins deux mois avant la cession. Assez mal vue par les dirigeants, l’application de cette loi peut être facilitée par l’accompagnement d’AMKEO.

La loi Hamon, atteinte à la confidentialité ?

Les dirigeants de PME sont mécontents du titre II de la Loi Hamon relative à l’obligation d’information des salariés en cas de transmission ou de cession d’entreprise deux mois avant l’opération.

Le gouvernement, en mettant en place ce dispositif, souhaite favoriser l’acquisition de l’entreprise par un salarié qui serait intéressé par la reprise si la société ne trouvait pas d’acquéreur.

Cependant, les chefs d’entreprises voient dans ce texte une atteinte à la confidentialité. En effet, un salarié intéressé par la reprise peut se manifester et ainsi accéder à tous les comptes, et cela même s’il ne reprendra finalement pas l’entreprise.

Cela gêne les chefs d’entreprises qui craignent pour la confidentialité des données et estiment qu’un salarié ne devient pas entrepreneur en deux mois. De fait, la cession au salarié constitue donc un risque pour la pérennité de la société.

L’intervention d’AMKEO

Fondé par Robert Lachenal en 2004, AMKEO est spécialisé dans la fusion et l’acquisition des PME et est en charge d’une dizaine de dossiers chaque année.

Ce cabinet vise à simplifier la transmission d’entreprise qui peut être un moment émouvant et délicat pour son créateur. Il cible les PME réalisant entre 1 et 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et est composé de trois experts.

L’accompagnement est fait sur mesure car modulé en fonction de l’entreprise et de son secteur d’activité. Dans le cadre de la loi Hamon qui figure désormais parmi les préoccupations du cabinet, AMKEO travaille avec des avocats pour son application et accompagne autant les dirigeants d’entreprise que les repreneurs.

Au-delà de la cession ou de l’acquisition, l’entreprise ne doit pas oublier d’être assurée. Fort heureusement, il suffit d’une bonne assurance société pour bénéficier d’une prise en charge en cas de sinistre affectant plus ou moins durablement l’activité de l’entreprise.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier