Actualités de l'assurance pour les entreprises

Les grandes entreprises paient plus que les PME et ETI

Publié le 13 octobre 2014
 | Rédigé par
Fiscalité : les PME et ETI paient-elles plus que les grandes entreprises ?

Les grandes entreprises françaises connaissent plus de prélèvements obligatoires que les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ou les petites et moyennes entreprises (PME). Le cabinet de conseil Lowendalmasaï et l’institut CSA ont mené une enquête révélant une différence des taux de prélèvement. Focus sur cette étude dont les résultats ont été rendus publics au début du mois d’octobre 2014.

27 % de taxes de plus

Grâce aux résultats d’une récente étude réalisée par le cabinet de conseil Lowendalmasaï et l’institut CSA, on a pu constater qu’actuellement, les grandes entreprises font l’objet de 27 % de prélèvements en plus que les PME ou les ETI.

Par « grandes entreprises », il faut entendre les structures qui emploient plus de 1 500 personnes et dont le chiffre d’affaires (CA) excède 1,5 milliard d’euros. Les PME, quant à elles, emploient plus de 50 salariés et réalisent un CA d’au moins 20 millions d’euros tandis que les ETI emploient plus de 250 salariés pour plus de 50 millions d’euros de CA.

Cette année, on note une taxation de 11,6 % pour les grandes entreprises contre seulement 9,1 % pour les PME et 9,9 % s’agissant des ETI. Ces chiffres surprennent car il s’agit d’un retournement de tendance par rapport à 2013, année durant laquelle les PME ont été les plus taxées (12,3 %), suivies des ETI (11,3 %) et des grandes entreprises (10,7 %).

Une étude faite de bilans et comptes d’entreprises

Lowendalmasaï s’est servi des bilans et comptes de résultats de 13 814 entreprises entre 2011 et 2013 et a procédé à leur analyse pour mener à bien son étude.

Les entités concernées ont toutes réalisé plus de 20 millions d’euros de CA et sont issues de tous secteurs d’activité confondus. Le cabinet de conseil a analysé toutes les taxes et cotisations sans exception.

Ce retournement de situation a commencé en 2012 alors que les charges sur les grandes entreprises ont été progressivement alourdies. Cependant, les chefs de petites entreprises continuent de penser que leurs taxes sont toujours supérieures à celles des grandes entreprises.

Peu importe sa taille, une entreprise gagne à souscrire une assurance société. En effet, cette formule d’assurance professionnelle permet de bénéficier d’une prise en charge face aux sinistres qui sont susceptibles d’affecter la bonne marche de ses activités.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier