Actualité de l'assurance : retraite Madelin

Bientôt un nouveau mode de calcul pour la pension de réversion ?

Publié le 28 novembre 2018
 | Rédigé par
275 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Et si le calcul de la pension de réversion changeait ? C’est ce qui pourrait prochainement se produire si l’on en croit Jean-Paul Delevoye. En effet, le haut-commissaire à la réforme des retraites a évoqué du changement pour favoriser les personnes seules. Explications.

 

Qu’est-ce que la pension de réversion ?

La pension de réversion correspond à une part de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l’assuré décédé, qu’il ait été fonctionnaire ou salarié. Ce capital peut être versé sous conditions à l’époux survivant, à l’ex-époux survivant ou à ses orphelins si la personne disparue était fonctionnaire.

 

A l’heure actuelle, la pension de réversion représente la moitié de la pension du conjoint décédé. Toutefois, il se pourrait que cela change prochainement.

 

Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites auprès d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a effectivement signalé que la pension de réversion pourrait servir au maintien du niveau de vie des personnes seules. De nombreux retraités perdraient au change…

 

Quel mode de calcul pour les pensions de réversion ?

Pour expliquer cette possible évolution du calcul des pensions de réversion, Jean-Paul Delevoye a pris l’exemple d’un couple dans lequel le conjoint gagne 2 000 euros et la conjointe 4 000 euros pour un total de 6 000 euros donc.

 

Dans le cas d’un décès, il serait possible de décider de maintenir le niveau de vie à 50 %, soit 3 000 euros. En cas de disparition de l’époux, l’épouse survivante n’aurait rien car elle touche déjà plus de 3 000 euros. En revanche, si c’est la conjointe qui décède, le conjoint recevrait 1 000 euros pour atteindre 3 000 euros. Et, Jean-Paul Delevoye de conclure « c’est la question qui se pose ».

 

Aujourd’hui, dans une situation identique, la conjointe touche 1 000 euros de pension de réversion et le conjoint perçoit le double de cette somme.

 

Si cette réforme du mode de calcul de la pension de réversion devait être validée, il en résulterait des économies pour les pouvoirs publics mais aussi un manque à gagner pour les retraités les plus aisés.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier