Actualité de l'assurance : retraite collective

Retraite : l'assurance-vie représente 45 % de l'épargne

Publié le 07 janvier 2015
 | Rédigé par
Assurance-vie : 45 % pour la retraite

Ce n’est pas nouveau : les Français plébiscitent l’assurance-vie comme produit d’épargne. Actuellement, elle représente 45 % de l’épargne retraite en France pour un total estimé à  700 milliards d’euros en 2013. Par ailleurs, l’épargne retraite est à l’heure actuelle l’une des préoccupations principales des Français. Explications.

L’épargne retraite stagne

Dans son édition 2014, l'Observatoire des Retraites Européennes Eres, dont la publication signale que l’épargne retraite a représenté 700 milliards en 2013. Soit  22 % de l’épargne financière dans l’Hexagone, preuve d’une préoccupation réelle des Français malgré la crise du régime des retraites.

Depuis l’an 2000, on note une stagnation de l’épargne retraite avec une progression estimée à 14,75 % en 2000 et 15,07 % en 2013.

Quoi qu’il en soit, l’épargne retraite a progressé de 3 % en 2013 en comparaison à l’année 2012. En effet, en 2013, l’épargne retraite a représenté 34 % du Produit Intérieur Brut (PIB), soit une hausse de 1 % par rapport à 2012. Et l’assurance-vie, premier produit plébiscité par les Français, a représenté 45 % de l’épargne retraite.

L’assurance-vie moins dédiée à la retraite

Les Français ont beau plébisciter l’assurance-vie et la préférer aux autres produits épargne, l’assurance-vie pour la retraite a connu une baisse entre 2003 et 2013, en passant de 36 à 21 %.

Selon Eres, les années à venir marqueront un recul de l’assurance-vie et une progression de l’épargne retraite collective. Toutefois, l’épargne retraite devrait être en hausse en comparaison à l’épargne financière.

Un récent communiqué de presse de l’Eres a précisé qu’il tablait sur 1 500 milliards d’euros d’épargne retraite pour l’année 2023, moyennant une progression annuelle de 8 %. Le marché de l’épargne retraite, lui, devrait progresser grâce à l’épargne retraite collective qui représentera 500 milliards d’euros en 2023, souligne Olivier de Fontenay, associé fondateur d’Eres.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier