Actualité de l'assurance : retraite collective

Retraite collective : fusion chez Humanis

Publié le 20 octobre 2014
 | Rédigé par
Retraite complémentaire : Humanis fait sa révolution

En créant Humanis Retraite Arrco et Humanis Retraite Agirc, Humanis met fin à son programme de fusions institutionnelles. Le groupe de protection sociale a vu, le 1er octobre dernier, le vote de ses six institutions de retraite complémentaire en faveur de leur fusion à compter du 1er janvier 2015.

Une fusion réglementée

Altea, CGRCR, Novalis Retraite, Abelio, Irneo et Novalis Retraite Arrco ont accepté, le 1er octobre dernier, de fusionner pour former les deux nouvelles structures de complémentaire retraite d’Humanis : Humanis Retraite Arrco et Humanis Retraite Agirc.

Humanis Retraite Arrco, spécialement dédiée à la retraite des cadres, sera composée d’Altea, CGRCR et Novalis Retraite.

Humanis Retraite Agir, la structure consacrée à la caisse des salariés, sera formée par Abelio, Irneo et Novalis Retraite Arrco.

Humanis Retraite Arrco et Humanis Retraite Agirc débuteront leursactivités dès le 1er janvier 2015, en gérant les primes d’assurances versées par plus de 5,5 millions de personnes (1,1 million en Agirc et 4,4 millions en Arrco).

Elles assureront également le versement des pensions aux quelques 800 000 retraités en Agirc et aux 3,3 millions de retraités en Arrco. En tout, ces deux complémentaires retraite seront en charge de 18 milliards d’euros de prestations.

L’usine retraite attendue en 2015

Outre ce programme de fusions institutionnelles, Humanis a également un autre programme en cours : un système d’information unique en retraite collective pour les différents groupes via la fusion opérationnelle des instances chargées de l’informatique au sein de l’usine retraite. Le système devrait être opérationnel au printemps 2015.

Ce projet fait partie de la démarche d’industrialisation visant la réduction des coûts unitaires ainsi qu’à l’amélioration des services en Agirc et Arrco.

A noter que ces opérations de fusion ne touchent pas les caisses de retraites spécifiques aux expatriés et aux habitants d’Outre-mer, à savoir les caisses de retraite CRE et Ircafex. 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier