Actualité de l'assurance : responsabilité mandataires sociaux

Responsabilité de l'entreprise : un nouveau contrat Generali

Publié le 11 janvier 2016
 | Rédigé par
Responsabilité civile de l'entreprise : découvrez « Protection entreprise et dirigeant »

Generali France vient de dévoiler une nouvelle offre d’assurance professionnelle baptisée « Protection entreprise et dirigeant ». Ce contrat couvre la responsabilité civile de l’entreprise, protège le patrimoine personnel du chef d’entreprise et offre une assistance juridique en cas de litige. Coup de projecteur.

Un contrat unique pour toutes les entreprises

Dans le domaine de l’assurance des sociétés, Generali France propose désormais son contrat professionnel dénommé « Protection entreprise et dirigeant ».

Ce contrat renferme trois garanties essentielles pour l’entreprise et son dirigeant, à savoir la responsabilité civile de la société, la responsabilité civile des mandataires sociaux ainsi que la protection juridique.

Ce produit d’assurance peut être souscrit par les entreprises qui officient dans le secteur des services, de l’artisanat, de l’industrie ou encore du négoce, et ce, peu importe leur taille. Toutefois, Generali veut d’abord répondre aux besoins et préoccupations des TPE et PME françaises.

Les trois garanties de « Protection entreprise et dirigeant »

Selon le profil de l’entreprise, les garanties précitées sont modulables et peuvent être souscrites de manière séparée.

La garantie responsabilité civile couvre les dégâts causés à des tiers à l’occasion de la prestation d’un service, lors de la phase de production ou après la livraison. Si l’entreprise possède une activité au Canada ou aux Etats-Unis, cette garantie peut trouver à jouer via une couverture optionnelle spécifique.

La RCMS, quant à elle, vient protéger le patrimoine du chef d’entreprise s’il est mis en cause du fait de ses fonctions. Cette garantie prend en charge les dommages et intérêts à verser mais aussi des frais divers comme le soutien psychologique.

Enfin, l’assurance protection juridique se traduit par un accompagnement en cas de litige ainsi que par une prise en charge des frais liés à la procédure dans la limite de 20 000 ou 40 000 euros hors taxe selon la formule choisie.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier