Actualité de l'assurance : responsabilité civile

Assurance taxi-moto : comment exercer en toute sécurité ?

Publié le 05 septembre 2013
 | Rédigé par
Réduisez votre temps de trajet avec le taxi-moto

De plus en plus prisées dans les grandes villes, les taxi-motos offrent l’avantage d’un temps de trajet réduit. Finies les attentes stressantes dans les embouteillages. Pour pouvoir piloter un taxi-moto, le professionnel doit toutefois remplir quelques conditions et respecter quelques règles. La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle est notamment obligatoire.

Les conditions d’utilisation d’un taxi-moto

Le transport de personnes à moto exige quelques critères à remplir. Le pilote doit obligatoirement détenir une carte professionnelle, dont la demande se fait auprès des préfectures départementales ou de police. Le dossier doit comprendre un permis de conduire de catégorie A et une attestation de santé. L’intéressé doit également présenter un profil intègre, sans infraction de 6 points et plus, ni une condamnation quelconque. La moto utilisée doit être ancienne de 4 ans au maximum, et justifier d’un entretien annuel. Selon l’arrêté du 03 novembre 2010, une signalétique spécifique doit également être mise en place. La conduite d’un taxi-moto est aussi strictement règlementée. La circulation et le stationnement sur la voie publique pour trouver des clients sont notamment interdits.

Une assurance obligatoire

Comme tout véhicule à moteur circulant sur une route ouverte, le taxi-moto doit être assuré. De par les risques associés à l’activité, l’assurance taxi-moto est plus difficile d’accès et plus onéreuse. Les coûts peuvent aller de 250 euros à 600 euros par mois, selon le profil du pilote, de la puissance de la moto, ainsi que les couvertures souscrites. Les garanties de base de l’assurance taxi-moto doivent inclure au minimum une garantie responsabilité civile. Le pilote doit couvrir ses passagers en cas de dégâts corporels ou matériels. La protection de la moto et des équipements en cas d’accident ou de vol sont également accessibles auprès des assureurs. Ainsi, en fonction des options que vous ajoutez à votre contrat, le montant de la prime augmentera en conséquence.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier