Actualité de l'assurance : protection juridique

Risques professionnels : les enseignants assurés

Publié le 17 octobre 2015
 | Rédigé par
Selon la MAIF, 461 000 enseignants ont souscrit une assurance

Selon l’édition du lundi 12 octobre du Parisien, ce sont 461 000 enseignants, soit plus de la moitié des enseignants français, qui, en cette rentrée 2015, ont pris soin de souscrire une assurance professionnelle pour faire face aux risques de leur métier. Coup de projecteur.

Des enseignements qui s’estiment mal couverts

D’après Le Parisien, près d’un demi-million de personnes possèdent une assurance protection juridique pour cette nouvelle année scolaire. Plus précisément, ils ont souscrit le contrat « Offre métiers de l’éducation » (OME) proposée par la MAIF et l’Autonome Solidarité Laïque (ASL).

Dans un communiqué de presse, l’on apprend que cette formule d’assurance professionnelle a été mise au point pour faire face à l’intensification de la « violence scolaire ». D’ailleurs, un sondage CSA laissait apparaître que 57 % des sondés estimaient être mal couverts par l’Etat s’agissant des risques professionnels.

La MAIF propose un « accompagnement de proximité »

Moyennant un tarif annuel oscillant entre 34,90 et 39 euros, le contrat OME propose deux services : un volet protection juridique pour la défense des droits et responsabilités de l’assuré et un volet relatif aux dommages corporels subis à la suite d’une maladie professionnelle, d’un accident du travail ou de trajet. Enfin, cette offre propose un « accompagnement de proximité », à savoir des actions de médiation ainsi qu’un soutien moral et financier pour les situations de détresse exceptionnelle.

Cette année, ce sont près de 461 000 personnes qui ont souscrit cette assurance professionnelle pour enseignants. L’année dernière, la MAIF évoquait 12 750 adhésions en tenant compte des adhérents OME.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier