Actualités de l'assurance pour les professions libérales

Les administrateurs du RSI redoutent une catastrophe industrielle

Publié le 27 septembre 2017
 | Rédigé par
Faut-il redouter la suppression du Régime Social des Indépendants (RSI) ?

A compter du 1er janvier 2018, le Régime Social des Indépendants (RSI) disparaîtra. Ce projet est aujourd’hui dénoncé par des administrateurs du régime qui annoncent d’ores et déjà une nouvelle « catastrophe industrielle ». Coup de projecteur.

 

Vers une « intégration forcée des indépendants » ?

Mi-septembre, une cinquantaine d'administrateurs du RSI s’est réunie à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, pour dénoncer le projet de suppression de ce régime annonçant une nouvelle « catastrophe industrielle ».

 

Rassemblés au siège du RSI, ils entendaient alerter sur les risques que représente une « intégration forcée des indépendants dans le régime général des salariés », qu’il s’agisse des professions libérales, des artisans ou des commerçants.

 

La « destruction irrémédiable » du guichet unique des indépendants

Au début du mois de septembre, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que la suppression du RSI présenterait un caractère progressif avec une période transitoire de 2 ans.

Toutefois, les administrateurs craignent que cela ne se traduise par une « augmentation radicale » des cotisations maladie et retraite pour les cotisants du régime, soit 2,8 millions de personnes. Autre source de préoccupation : le sort réservé à l’« action sociale d'aides aux entrepreneurs et aux retraités en difficulté ».

 

Enfin, ils redoutent plus spécifiquement la « destruction irrémédiable » du guichet unique des indépendants car ses « différentes composantes démantelées et dispersées dans les multiples sections de la sécurité sociale des salariés ».

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier