Actualité de l'assurance : prévoyance collective

Prévoyance collective : MNT et Uni-ter veulent la généralisation

Publié le 18 avril 2013
 | Rédigé par
Face au risque de précarité, MNT et Uni-ter veulent la généralisation du régime de prévoyance collective des agents de la fonction publique territoriale

La Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) et Uni-ter, association qui rassemble des mutuelles locales, souhaitent une généralisation du régime de prévoyance collective des agents de la fonction publique territoriale. Un moyen de répondre à la précarité qui menace cette population mal couverte.

60 % des agents non couverts

Aujourd’hui, 60 % des fonctionnaires territoriaux - 1,7 million de personnes concernées - ne possèdent aucune garantie maintien de salaire.

C’est pourquoi la MNT et l’association Uni-ter ont décidé de monter au créneau pour attirer l’attention sur cette situation jugée préoccupante.

Car, en pratique, les agents de collectivités ne bénéficient que de la moitié de leur traitement après trois mois d’arrêt maladie. Une période étendue pour atteindre une année en cas de « longue maladie ».

Une seule solution, étendre la mutualisation

Si le décret n° 2011-1474 du 8 novembre 2011 concerne la participation des collectivités à la protection sociale complémentaire de leurs agents, le texte n’a pas eu l’impact escompté. Selon la MNT, il a surtout été mis à profit par les collectivités pour régulariser les contributions déjà versées

Président de la MNT, Jean-Pierre Moreau a estimé lors de la deuxième conférence nationale de la protection sociale : « La seule solution qui paraît raisonnable est donc de rechercher comment étendre cette mutualisation ».

Bénéficiant du soutien des organisations syndicales, le projet de généralisation doit désormais être soumis à l’appréciation du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT).


Source : Argus de l’Assurance

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier