Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Mutuelle santé collective : 71 % des salariés y sont attachés

Publié le 20 février 2014
 | Rédigé par
Mutuelle santé d'entreprise : les salariés y tiennent

Suite aux changements structurels connus par la législation relative aux mutuelles obligatoires d’entreprise en 2013, Mercer, qui s’est fait une spécialité du conseil et ressources humaines, dévoile les résultats de sa première enquête. Selon cette étude, la grande majorité des salariés restent attachés à la couverture santé d’entreprise.

71 % des salariés satisfaits

Les partenaires sociaux ont négocié dans le cadre de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 que tous les salariés du secteur privé puissent bénéficier d’une complémentaire santé d’entreprise. Une mesure qu’il faudra veiller à mettre en place d’ici le 1er janvier 2016.

Les résultats de l’Observatoire de la Santé montrent que ce dispositif correspond à ce que recherchent les salariés car 71 % choisiraient d’adhérer à la complémentaire santé de leur entreprise si on leur en laissait le choix. En revanche, 15 % d’entre eux renonceraient à cette adhésion et seulement 7 % déclarent être insatisfaits de leur niveau de couverture.

Force est donc de constater que les avantages offerts aux salariés par l’entremise des mutuelles d’entreprises sont bien accueillis.

Couverture santé plutôt que hausse de salaire

Même si cette étude a été menée au mois de janvier, période durant laquelle l’affaire des fiches de paie incorrectes a été largement relayée dans les médias, deux tiers des bénéficiaires souhaitent toujours conserver la prise en charge de leur mutuelle par leur entreprise plutôt qu’une hausse équivalente de leur salaire.

D’après l’étude réalisée par YouGov pour Mercer, même ceux qui ne sont pas satisfaits de leur mutuelle préfèreraient la protection sociale à la hausse de salaire. En effet, seulement 28 % opteraient pour une revalorisation salariale.

A la lumière de ces résultats, Denis Campana, directeur Santé Prévoyance chez Mercer France considère : « Les mutuelles doivent […] être envisagées comme un véritable levier de motivation pour les entreprises, surtout à une période où les hausses de salaires restent encore limitées ».

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier