Actualité de l'assurance : marchandises transportées

Suisse : plus de marchandises transportées par le rail

Publié le 20 mars 2014
 | Rédigé par
Transport ferroviaire : de bons résultats en 2013

Le trafic ferroviaire transalpin a été particulièrement actif en 2013, la part du rail représentant 66 %. Cette hausse de l’activité vient après une exploitation ferroviaire plutôt stable et sans agitation, si l’on se réfère au témoignage des entreprises du fret ferroviaire et des opérateurs du transport combiné. Le nombre des marchandises transportées par camion à travers les Alpes suisses a, par ailleurs, chuté avec seulement 1,14 millions de camions en mouvement.

Une hausse du transport par voie ferroviaire

Selon les chiffres, 25,2 millions de tonnes de marchandises ont été transportées dans les trains de la ligne transalpine en 2013, soit une hausse de 6,2 % par rapport à l’année précédente.

Si le trafic ferroviaire a été plutôt bas en 2012, cela est dû aux réparations qui ont été faites dans le tunnel de Simplon et aux spectaculaires chutes de rochers qui ont eu lieu à Gurtnellen. Malgré tout, le transport ferroviaire de marchandises a augmenté de 4 % au cours de cette année. Un record a même été atteint par le transport combiné financé par la Confédération (TCNA et chaussée roulante) avec 962 000 envois acheminés.

Avec une telle progression du transport ferroviaire, le nombre de camions transportant des marchandises dans les Alpes suisses a baissé avec 1,143 million de véhicules, soit une baisse de 5,4 % par rapport à 2012 et 115 000 courses en moins par rapport à 2011. Des chiffres dignes des années 1996-1997.

La « santé » du rail à l’origine de la hausse

Le transport par voie ferroviaire a connu une période positive en 2013.

En combinant les courses effectuées par les camions à celles réalisées par le train, les marchandises transportées à travers la Suisse ont représenté un volume de 38 millions de tonnes avec une progression de 1,8 %, selon le 2e rapport semestriel sur le trafic transalpin de marchandises.

Cette évolution est surtout due aux améliorations des échanges commerciaux dans tous les pays européens, surtout entre l’Italie et l’Allemagne.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier