Actualité de l'assurance : marchandises transportées

Vol de fret : Teleroute étend son offre à l'Europe

Publié le 15 octobre 2012
 | Rédigé par
Face au vol de fret par usurpation d'identité, Teleroute étend son offre à 6 nouveaux pays européens

Acteur du transport et de la logistique, Teleroute a décidé d’étendre son offre d’assurance professionnelle contre le vol de fret. Une offre qui bénéficie de l’expertise et du savoir-faire de l’assureur Helvetia. Coup de projecteur.

Gare à l’usurpation d’identité !

Pour toute transaction sécurisée avec l’outil e-Confirm, Teleroute étend automatiquement et gratuitement son assurance contre le vol de fret par usurpation d’identité.

Service en ligne qui permet aux chauffeurs et compagnies de transport routier de rechercher du fret à transporter et aux transitaires de proposer leur marchandise à transporter, la bourse de fret Teleroute veut ainsi garantir à ses clients internationaux la tranquillité d’esprit.

Ce sont aujourd’hui six nouveaux pays européens - Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Italie et Espagne - qui bénéficient de l’extension de l’assurance adossée à l’outil e-Confirm de Teleroute qui permet, depuis juin 2011, de lutter contre le vol de fret par usurpation d’identité, méthode en vogue chez les malfaiteurs qui détournent ainsi tous les ans plusieurs millions d’euros de marchandises.

Pour un marché plus sûr

Illustrant les efforts de Teleroute pour sécuriser le marché de la bourse de fret, cette assurance vient en complément du contrat d’assurance de ses clients dans la limite d’un plafond de 50 000 euros par sinistre.

Cela se traduit par une meilleure indemnisation des clients de Teleroute, la franchise de l’assurance obligatoire étant prise en charge par l’assureur Helvetia. Ainsi, en cas de sinistre, aucun frais supplémentaire ne pèse sur le client.

Cette initiative de Teleroute s’inscrit dans son programme Safe Market Place (SMP) lancé en 2009 pour favoriser une sécurité accrue du marché de la bourse de fret.


Source : Le-fret.com

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier