Actualité de l'assurance : marchandises transportées

L'assurance professionnelle et la fin du gigantisme

Publié le 25 juillet 2012
 | Rédigé par
assurance pro et fin du gigantisme
C’est à l’occasion d’une récente rencontre que les acteurs de l’assurance professionnelle ont fait état des mutations du fret maritime. Ce rendez-vous fut ainsi mis à profit pour évoquer la diminution de la taille des navires qui s’accompagne d’une réduction des risques à assurer.

Le fret maritime et ses mutations

La 4e édition des Rendez-vous de l’assurance transports a été mise à profit par la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) et le Comité d’études et de services des assureurs maritimes et transports (Cesma) pour évoquer les changements qui touchent le fret maritime.

S’il ne fut pas forcément question d’assurance marchandise, l’on a beaucoup parlé du gabarit des bateaux résolument moins imposants de nos jours par rapport au gigantisme des années passées. Des changements qui appellent forcément des ajustements en termes d’assurances.

Des risques non négligeables

Gérant du Cabinet Levesque, Fabrice Levesque analyse : « la course au gigantisme finit par aggraver les risques : capitaux engagés plus importants, hausse des temps de transports au travers des hubs au détriment des voies directes... ». L’on peut citer par exemple l’allongement de la durée du séjour à quai qui fait notamment craindre la condensation, risque obligeant à l’installation de dispositifs techniques assez onéreux pour protéger les denrées périssables. D’où, l’intérêt de souscrire une assurance marchandises transportées.

Autre constat : l’absence d’harmonisation des législations nationales a incité les acteurs du secteur à produire leur propre réglementation qui entre parfois en conflit avec les normes produites par les Etats. Un risque que les assureurs ne doivent pas négliger.


L’œil d’Assurlandpro.com : l’assurance maritime n’est pas seulement le domaine des cargos gigantesques, c’est aussi là que la procédure de l’arbitrage trouve sa pleine expression. C’est ce que révèle notre article Assurance maritime : là où l'arbitrage s'épanouit.


Source : Argus de l’assurance

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier