Actualité de l'assurance : marchandises transportées

Assurance transport : la France parmi les 5 acteurs majeurs du marché

Publié le 21 novembre 2011
 | Rédigé par
bateau-cargaison-marchandise
Avec 2 milliards d’euros de primes encaissées, la France compte parmi les 5 acteurs majeurs du marché mondial de l’assurance transport. D’ailleurs, l’on a récemment assisté avec l’ordonnance du 15 juillet 2011 à l’unification du régime juridique applicable à l'assurance marchandises transportées.

Un héritage historique

En 1836 déjà, la France se distinguait par la mise en place du Comité des assureurs maritimes de France, entité parisienne constituée d’experts spécialisés et créée pour organiser la profession. Une idée qui  a essaimé partout dans l’Hexagone (Marseille, Bordeaux, le Havre, Nantes et Lyon).

Quoique modernisé, cet héritage demeure bien présent à l’heure où la France, avec près de 2 milliards d’euros de prime, figure entre la troisième et la cinquième place de ce marché mondial. Ainsi, la part du pays dans l’assurance marchandise transportée a représenté 6,3 % en 2010. À titre de comparaison et pour la même année, elle s’élevait à 9 % pour l’Allemagne et la Chine et à 8 % pour le Royaume-Uni.

Les caractéristiques du marché

Le marché mondial de l’assurance transport se caractérise notamment par l’importance du phénomène de coassurance, tant par nécessité que par essence. Par exemple, les besoins de couverture en responsabilité civile d’une compagnie aérienne majeure représentent actuellement près de 3 milliards de dollars par événement, une somme que le marché français ne peut à lui seul garantir.

Au-delà, le marché se caractérise par sa volatilité puisqu’il varie au gré de la conjoncture économique mondiale et du volume des échanges internationaux.


L’œil d’AssurlandPro : pour devenir incollable sur la réforme de juillet 2011, n’hésitez pas à consulter notre article Assurance marchandises transportées : l'impact de la réforme.

Source : L’Argus de l’assurance

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier