Actualité de l'assurance : marchandises transportées

L'assurance des transports moins chère en Algérie

Publié le 16 novembre 2014
 | Rédigé par
Le point sur les tarifs d'assurance transports en Algérie

D’après la Compagnie centrale de réassurance (CCR) en Algérie, les cotisations d’assurance relatives aux transports maritime et aérien ont reculé ces dernières années. Ces primes d’assurance professionnelle sont d’ailleurs restées stables sur la scène régionale et à l’échelle de la planète.

5,2 milliards de dinar algérien (DZD) en 2012

Abdallah Bensaidi, directeur des assurances transport à la CCR, a récemment indiqué que les cotisations d’assurances transport pour les secteurs de l’aviation et maritime ont baissé en deux ans, passant de 6,04 milliards de DZD en 2010 à 5,2 milliards de DZD en 2012.

Pour le secteur aérien, cette chute s’explique par la régression des polices d’assurance Air Algérie et Tassili Airlines qui assurent la majorité du chiffre d’affaires (CA) de cette branche.

En ce qui concerne le secteur maritime, une baisse légère au niveau de son CA a été enregistrée. Il représentait 2,92 milliards de DZD en 2010 et 2,73 milliards de DZD en 2012. Pour ce secteur, M. Bensaidi explique que le recul résulte d’une assurance à très bas taux en termes de marchandises transportées.

Une baisse qui résulte de la concurrence

M. Bensaidi pense que les cotisations d’assurance transport en Algérie ont chuté suite à la concurrence des tarifs constamment « pressés ».

C’est pourquoi ce professionnel préconise la mise en place d’un système tarifaire technique pour équilibrer l’assurance sur une longue durée. Selon lui, le secteur maritime est le plus prépondérant et son chiffre d’affaires pourra être relancé si l’on consent à rétablir l’obligation d’assurance pour les importations.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier