Actualité de l'assurance : flotte automobile

En 2019, les immatriculations de véhicules utilitaires légers progressent en Europe

Publié le 04 octobre 2019
 | Rédigé par
161 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
peugeot-expert

Selon les données chiffrées dévoilées par l’European Automobile Manufacturers' Association (ACEA), entité qui représente les intérêts de l'industrie automobile dans l'Union européenne, les immatriculations de véhicules utilitaires légers (VUL) se portent bien en Europe. En effet, son dernier baromètre témoigne d’une hausse de 6,5 % des immatriculations au cours des huit premiers mois de 2019.

 

Un 8e mois consécutif de croissance

Cet été a été marqué en Europe par l’excellente forme des véhicules utilitaires (VU). Ainsi, en juillet 2019, les immatriculations ont bondi de 6,2 % et, en août 2019, elles ont été encore plus importantes avec une envolée estimée à 11 %. Ces excellentes performances estivales permettent au segment des VU d’enregistrer un huitième mois consécutif de croissance.

 

Depuis le 1er janvier 2019, la demande apparaît en hausse de 6,5 % pour un total de plus d’1,7 million de véhicules écoulés en Europe.

 

Si l’on s’intéresse aux pays européens qui plébiscitent le VU, on obtient le classement suivant :

  • l’Allemagne (+13,6 %),
  • le Royaume-Uni (+11,3 %),
  • la France (+6,5 %),
  • l’Italie (+4,3 %),
  • l’Espagne (+2,1 %).

 

Les véhicules plus lourds boudés

Selon l’ACEA, ces excellents résultats enregistrés par ce type de véhicules motorisés s’expliquent par les performances enregistrées par les fourgonnettes et les engins légers de la catégorie. D’ailleurs, au cours du seul mois d’août 2019, les immatriculations de VUL se sont envolées de 17,5 % par comparaison avec les chiffres de l’année à même époque.

 

D’un point de vue strictement géographique, c’est au Royaume-Uni que le VUL est actuellement particulièrement populaire, les ventes augmentant de 41 % dans ce pays. L’Allemagne suit assez loin avec une hausse estimée à +19 %.

 

En revanche, l’été 2019 n’a pas souri aux véhicules les plus lourds. Ainsi, camions et autobus ont vu leurs ventes chuter lourdement. Ainsi, l’association évoque une baisse des immatriculations de 25,1 % en juillet 2019 et de 21,8 % en août 2019 pour les véhicules poids lourds. Même constat de repli pour les autobus et les autocars avec un repli des ventes de 10,3 % au sein de l’Union européenne au mois d’août 2019. Toutefois, on note quelques disparités en Europe et plus spécifiquement en Espagne où les ventes de ces véhicules motorisés ont augmenté de 140 %.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier