Actualité de l'assurance : épargne salariale

L'épargne salariale, un produit qui demeure intéressant ?

Publié le 01 octobre 2012
 | Rédigé par
Malgré la réforme du taux de forfait social, l'épargne salariale n'a pas perdu tous ses avantages

Malgré la réforme, l’épargne salariale n’a pas perdu tout attrait. C’est le sentiment de Patrick Leroy, directeur général délégué d’AGRICA Épargne, entité du Groupe AGRICA qui se trouve aux côtés des entreprises, des salariés et des retraités agricoles depuis de nombreuses années.

La teneur de la réforme du forfait social

Passé de 8 à 20 % à la faveur du projet de loi de finances rectificative pour 2012, le forfait social de l’épargne salariale ne concerne pas tous les dispositifs disponibles dans l’Hexagone.

Ainsi, comme le rappelle justement Patrick Leroy : « Seules les sommes versées au titre de l’intéressement et de la participation ainsi que de l’abondement de l’employeur aux différents plans d’épargne salariale (PEE/PERCO) sont assujetties au « forfait social » de 20 % ».

Quelques avantages préservés

Toutefois, les dispositifs d’épargne salariale demeurent attractifs.

Patrick Leroy évoque effectivement quelques uns des avantages préservés de l’épargne salariale :

- son coût demeure inférieur pour l’employeur à celui des cotisations de Sécurité sociale

- les versements restent exonérés de charges sociales salariales

- les versements échappent aux impôts sur le revenu (PEE, PERCO, abondement)

 

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier