Actualité de l'assurance : épargne salariale

Epargne salariale : l'AFG se prononce sur le déblocage

Publié le 15 avril 2013
 | Rédigé par
Déblocage de l'épargne salariale : l'AFG fait entendre sa voix

Après Finansol, c’est au tour de l’Association Française de la Gestion Financière (AFG) de réagir. L’organisation professionnelle juge en effet à la fois surprenante et incohérente la décision de déblocage de l’épargne salariale. Explications.

Entre surprise et incohérence

En temps normal, les fonds versés par les salariés au titre de l’épargne salariale demeurent bloqués pendant 5 ans.

Toutefois, le président de la République, François Hollande, a récemment proposé le déblocage de cette participation des salariés aux bénéfices de l’entreprise pour 6 mois seulement et dans la limite de 20 000 euros.

Organisme représentatif des acteurs de la gestion d’actifs en France, l’AFG a récemment fait part de son sentiment par voie de communiqué officiel évoquant une mesure surprenante et incohérente.

L’épargne salariale déjà débloquée en 2005

L’AFG considère que cette décision de déblocage de l’épargne salariale qui, si elle vise à relancer l’économie par la consommation, vient heurter de front le développement de l’épargne longue pourtant prôné par le gouvernement.

L’organisation professionnelle y voit aussi un risque pour le financement des entreprises car, comme elle le rappelle avec force justesse, 60 % de cette participation aux bénéfices de l’entreprise donne lieu à un investissement en actions. Elle demande donc que cette partie de l’épargne soit protégée.

Enfin, et à l’instar de l’association Finansol, l’AFG doute de l’efficacité de la mesure invoquant le précédent de 2005. A l’époque, seuls 1,5 milliard d’euros sur les 7,5 milliards débloqués avaient été réellement dépensés.


Source : FranceTransactions.com

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier