Actualités de l'assurance cyber-risques

Cybersécurité : un investissement de 2 milliards de dollars pour Huawei

Publié le 31 décembre 2018
 | Rédigé par
743 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
logo-huawei

Dans la tourmente depuis quelques semaines, Huawei a récemment communiqué sur la cybersécurité. Plus précisément, le géant des télécommunications chinois a fait savoir qu’il comptait investir dans ce domaine la bagatelle de deux milliards de dollars (environ 1,7 milliard d’euro) au cours des cinq années à venir. Explications.

 

Huawei exclu de la 5G aux Etats-Unis

En écho aux accusations de Washington qui considère qu’en raison d’une protection insuffisante, les équipements commercialisés par Huawei constituent une porte d’entrée pour Pékin, l’entreprise chinoise a annoncé un investissement de plus d’un milliard d’euros dans la sécurité cyber.

 

Considérant que Huawei facilite l’espionnage et la surveillance de masse par les autorités chinoises au sein des pays occidentaux, les Etats-Unis de même que certains de ses alliés (Australie et Nouvelle-Zélande notamment) ont exclu l’entreprise chinoise pour la construction du réseau mobile 5G. Motif invoqué : un danger pour la sécurité nationale.

 

En outre, la vice-présidente du conseil d'administration et directrice financière Meng Wanzhou a été arrêtée début décembre 2018 au Canada. Elle est soupçonnée d’avoir dissimulé l’existence de liens entre la plus grande société privée de Chine et l’entreprise Skycom qui essayait de contourner les sanctions prises contre l’Iran par les Etats-Unis et l’Europe. Libérée sous caution, Meng Wanzhou attend une possible extradition vers les Etats-Unis.

 

Un chiffre d’affaires attendu d’environ 87 Mds€ en 2018

Dans une récente conférence de presse, Ken Hu, le président de Huawei, a répondu à ces accusations estimant qu’elles n’étaient pas fondées.

 

En outre, il a annoncé que Huawei, premier fournisseur d’équipements de réseaux de télécommunications et deuxième fabricant de smartphones au monde, avait d’ores et déjà signé 25 contrats commerciaux et procédé à la livraison de plus de 10 000 stations de base 5G.

 

Si le géant chinois devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires dépassant les 100 milliards de dollars (approximativement 87 milliards d’euros), sa croissance pourrait être directement impactée par la méfiance des pays occidentaux notamment.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier