Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Les garagistes doivent proposer des pièces recyclées

Publié le 09 janvier 2017
 | Rédigé par
Le garagiste doit proposer des pièces d'occasion sous peine d'amende

Depuis le 1er janvier 2017, les garagistes sont tenus de proposer des pièces détachées d'occasion. L’objectif ? Favoriser le recours à de telles pièces. Une bonne nouvelle pour la planète et le compte en banque des automobilistes. Explications.

Une amende d’un montant de 15 000€

Au-delà de l’achat à proprement parler, une automobile représente une source non négligeable de dépenses pour son propriétaire. Par exemple, les réparations, notamment sur les véhicules motorisés dernier cri, ont tendance à alourdir le budget auto.

Heureusement, depuis quelques jours, les garagistes doivent proposer à leurs clients des pièces d’occasion pour réparer leur voiture et, s’ils ne le font pas, ils s’exposent à une amende d’un montant de 15 000 euros.

Des pièces jusqu’à 50 % moins chères

Cette nouvelle obligation pesant sur les professionnels de la réparation résulte de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Du côté des automobilistes, la mesure devrait leur permettre de réaliser d’appréciables économies. En effet, le coût des pièces recyclées est entre 30 et 50 % moins élevé que celui d’une pièce neuve.

Enfin, notez que cela ne concerne pas toutes les pièces automobiles. En effet, l’utilisation de pièces recyclées n’est pas possible pour les amortisseurs par exemple. En revanche, elle est envisageable pour les portières, la capot ou encore les vitres du véhicule.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier