Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Gilets jaunes : Bercy veut que les commerces soient indemnisés rapidement

Publié le 30 novembre 2018
 | Rédigé par
340 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

En raison des perturbations qu’il a engendrées, le mouvement des gilets jaunes s’est traduit par un important manque à gagner pour les commerces. En cette période de fin d’année propice aux achats, certains artisans et commerçants ont perdu jusqu’à 70 % de leur chiffre d’affaires. Bercy pousse pour qu’ils soient indemnisés rapidement. Explications.

 

Accélérer l’indemnisation pour les branches et secteurs concernés

Depuis le 17 novembre 2018, les gilets jaunes manifestent et bloquent la circulation en France afin de protester contre la hausse du prix des carburants notamment.

 

Selon Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, ce mouvement a eu un « impact sévère sur l’activité économique nationale » à l’issue d’une réunion avec les différentes organisations professionnelles dont la Fédération Française de l’Assurance (FFA), principal organisme de représentation professionnelle des entreprises d’assurance.

 

Le syndical professionnel était là afin d’évoquer les « solutions » à mettre en œuvre pour la gestion des conséquences économiqes du mouvement de contestation. Se faisant plus précis, Bruno Le Maire a déclaré avoir demandé aux assureurs « d’accélérer les indemnisations pour toutes les branches et les secteurs concernés ».

 

Des professionnels non assurés pour les dégâts occasionnés

Si l’on en croit Bercy, l’écrasante majorité de la grande distribution (ndlr : 95 % !) possède une garantie pertes d’exploitation. Les petites et moyennes entreprises (PME) et les commerçants sont quant à eux couverts à hauteur de 70 % et 55 % respectivement.

 

Toutefois, parmi les artisans et commerçants dont certains ont vu le chiffre d’affaires plonger de 60 à 70 %, tous n’ont pas souscrit une assurance professionnelle adaptée ou « ont dû tirer le rideau », et ce, alors même qu’ils ne possédaient pas de solution assurantielle nécessaire pour affronter ce type de situation. Et, Bruno Le Maire d’évoquer le cas de 15 commerces parisiens qui ont dû fermer suite aux violences et qui ne vont pas pouvoir être indemnisés.

 

Pour soutenir ces artisans et commerçants affectés par le mouvement des gilets jaunes, Bercy a évoqué l’étalement des échéances tant fiscales que sociales ainsi que des facilités accordées par les établissements bancaires en cas de dépassement du découvert autorisé.

 

Enfin, une cellule de continuité économique mise en place par le ministère de l’Economie et des Finances « veillera au bon remboursement par les assureurs » et l’impact économique du mouvement des gilets jaunes fera l’objet d’un point quotidien à l’initiative des différents services de Bercy.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier