Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

La Fédération des auto-entrepreneurs dit non à la TVA !

Publié le 14 janvier 2016
 | Rédigé par
118 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Dans un récent rapport concernant la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la Cour des comptes propose l’assujettissement des auto-entrepreneurs à la fameuse taxe au-delà de 32 000 euros de chiffre d’affaires (CA). La Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) n’est pas d’accord.

45 000 auto-entrepreneurs concernés

La Cour des comptes propose dans un rapport de décembre 2015 que les entreprises qui réalisent un CA supérieur à 32 000 euros soient assujetties à la TVA. Cette recommandation concerne notamment 45 000 auto-entrepreneurs spécialisés dans l’achat-revente.

Président de l’organisation professionnelle qui représente les auto-entrepreneurs, Grégoire Leclercq ne cache pas son étonnement et propose de ne pas toucher au plafond.

Les auto-entrepreneurs oubliés

Pour la FEDAE, cette franchise permet aux micro-entreprises d’alléger et de simplifier les règles de gestion ainsi que le poids de l’impôt. Autrement dit, il s’agit d’un bon moyen de favoriser le développement de l’auto-entreprenariat dans l’Hexagone.

Pour les besoins de son nouveau rapport, la Cour des comptes n’a pas sollicité les auto-entrepreneurs afin de connaître leur sentiment sur la TVA. Elle n’a pas non plus mesuré l’impact fiscal, social ou financier d’une éventuelle cessation d’activité des 45 000 auto-entrepreneurs concernés qui devraient alors comptabiliser la TVA.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier