Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Auto-entrepreneur : plus d'inscrits, moins d'actifs

Publié le 05 janvier 2015
 | Rédigé par
Auto-entrepreneur : découvrez les derniers chiffres

Les personnes à se déclarer « auto-entrepreneurs » ont été de plus en plus nombreuses en fin d’année 2013 avec 911 000 auto-entrepreneurs inscrits, représentant une progression de 11 % de leur nombre par rapport à 2012. Pourtant, les données dévoilées indiquent que le chiffre d’affaires (CA) moyen a baissé de 2,8 % en 2013 à 9 064 euros.

Aucune activité pour 28 % des auto-entrepreneurs

L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) indique que 911 000 personnes se sont inscrites en tant qu’auto-entrepreneurs en 2013, mais seuls 28 % d’entre elles ont connu une activité, soit presque un auto-entrepreneur sur trois.

Cela explique la baisse du CA moyen en 2013. Un chiffre d’affaires qui a pourtant bondi entre 2010 et 2012. Pour 2013, la baisse est de 2,8 %, les 712 000 auto-entrepreneurs actifs ayant réalisé un chiffre d’affaires annuel estimé à 9 064 euros pour un CA cumulé de 6,53 milliards d’euros en hausse de 10 %.

A noter que ce chiffre d’affaires annuel estimé à 9 064 euros ne concerne que le volume d’activité, les bénéficies étant beaucoup moins élevés. En effet, ils n’ont représenté que 4 408 euros en 2013, soit une baisse de 2,8 %. Les professions libérales ont enregistré des bénéfices plus élevés représentant 5 710 euros alors que les commerçants-artisans n’ont généré que 3 830 euros.

Un CA supérieur à 12 000 euros

Un auto-entrepreneur en activité sur deux a réalisé un bénéfice de moins de 2 242 euros et ceux qui ont réalisé un CA dépassant les 12 144 euros, c’est-à-dire ceux qui ont gagné plus de 1 012 euros mensuellement, ne représentent que 10 %.

Selon l’ACOSS, plus l’activité de l’auto-entrepreneur est ancienne, plus elle génère de bénéfices. Mais, la profession d’auto-entrepreneur est instable. A titre d’exemple, il n’y a que quatre auto-entrepreneurs sur dix qui ont déclaré un CA pour chaque trimestre de l’année 2013. Ces données confirment à nouveau que le régime de l’auto-entrepreneur sert essentiellement pour l’exercice d’une activité d’appoint.

Quelle que soit la nature de l’activité exercée, posséder une bonne assurance auto-entrepreneur apparaît assez indispensable. En effet, une telle assurance professionnelle permet d’être couvert dans le cadre de ses différentes activités.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier