Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Entreprises et salariés ont les mêmes critères de choix pour la mutuelle

Publié le 16 octobre 2017
 | Rédigé par
Mutuelle santé collective : quelles sont les attentes des entreprises ?

En association avec Harris Interactive, le groupe mutualiste Aesio qui se compose des mutuelles Eovi MCD, Adréa et Apreva s’est intéressé aux attentes des dirigeants et salariés en ce qui concerne leur protection sociale et en particulier leur couverture santé collective. Coup de projecteur.

 

Un outil d’attractivité et de fidélisation des salariés

Avec la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise, la protection sociale est devenue un sujet de discussions dans l’entreprise. Dans sa nouvelle enquête, le groupe Aesio s’est donc intéressé aux attentes des entreprises en la matière.

 

L’on apprend d’abord que 2/3 des décideurs ainsi que 3/4 des représentants du personnel perçoivent désormais la protection sociale comme un moyen de fidéliser et d’attirer les salariés. Ainsi, un directeur des ressources humaines sollicité pour les besoins de cette étude estime qu’il ne s’agit plus de « charges » mais d’un « investissement social ».

 

Quels critères pour choisir la mutuelle d’entreprise ?

L’enquête du groupe Aesio révèle aussi que les dirigeants et les salariés mettent l’accent sur trois critères de choix communs.

Tout d’abord, la solidité financière des organismes assureurs ainsi que leur réactivité pour les remboursements et demandes de réponses. L’écrasante majorité des prescripteurs (92 %) et des décideurs (94 %) évoque aussi la prévention santé comme critère de choix essentiel.

 

Deuxième niveau commun dans les critères de choix mentionnés : la différenciation. Plus précisément, 97 % des dirigeants citent la gestion des contrats pour être libérés des contraintes administratives. Il est question aussi du suivi en direct avec les salariés pour 95 % d’entre eux.

 

Enfin, l’ensemble des parties sont attachées à la prise en compte des évolutions sociétales et du travail.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier