Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Complémentaire santé pour tous : Malakoff Médéric paré

Publié le 18 mars 2013
 | Rédigé par
Complémentaire santé pour tous : Malakoff Médéric se dit prêt

En voilà un sujet qui n’en finit plus de susciter des réactions : la généralisation d’une mutuelle santé collective à tous les salariés du privé entérinée par l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 ne laisse personne indifférent. C’est aujourd’hui au tour de Malakoff Médéric de réagir.

Une « bonne nouvelle »

Si certains redoutent déjà l’impact de la réforme annoncée, d’autres se montrent moins pessimistes. C’est le cas de Malakoff Médéric, groupe paritaire et mutualiste bien connu.

Ainsi, son délégué général, Guillaume Sarkozy, y voit une « bonne nouvelle pour les 3 à 4 millions de salariés qui ne sont pas couverts aujourd’hui par une complémentaire santé collective » ainsi qu’une « opportunité pour l’entreprise et la branche professionnelle de devenir un nouveau territoire de santé, un lieu où bien-être des salariés et performance économique vont de pair ».

Car, la mutualisation des risques permet d’offrir une mutuelle santé collective de qualité à un prix tout à fait appréciable, la cotisation étant la même pour l’ensemble des salariés de l’entreprise sans considération pour leur état de santé, leur âge ou leur ancienneté.

Du « sur mesure »

Acteur leader de la complémentaire santé collective dans l’Hexagone, Malakoff Médéric assure déjà la couverture de 24 branches professionnelles en prévoyance ou en santé.

Par exemple, dans les secteurs de l’audiovisuel et du design, l’assureur propose une complémentaire santé qui garantit le remboursement des dépassements d’honoraires moyens recensés en Ile-de-France, 70 % des acteurs de la profession se trouvant dans cette région. Une telle offre s’inscrit dans la stratégie de l’assureur qui propose des garanties « sur mesure » adaptées aux spécificités de chaque secteur d’activité.


Source : Communiqué officiel

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier