Actualité de l'assurance : multirisque informatique

La Banque d'Angleterre s'inquiète des cyber-risques

Publié le 23 novembre 2016
 | Rédigé par
Cyber-risques : pas assez de salariés compétents chez les assureurs britanniques

Lors d’une récente consultation, l’organisme de la Banque centrale d’Angleterre dédié à la supervision prudentielle (PRA) s’est inquiété des cyber-risques. Plus précisément, il s’est ému des faibles progrès réalisés par les assureurs dommages britanniques en la matière. Coup de projecteur.

Vers un impact financier en hausse

Selon le PRA, les assureurs britanniques doivent encore mieux faire face aux cyber-risques. Effectivement, l’organisme considère que leur approche doit être revue et corrigée mais aussi et surtout renforcée.

A partir d’études menée à l’automne 2015 et en juin dernier, l’organisme de supervision prudentielle met plus précisément l’accent sur la gestion des « cyber-risques silencieux » considérant que les conséquences financières d’une attaque informatique pourraient augmenter à l’avenir. Les acteurs de l’assurance maritime, des transports et de l’aviation sont d’ailleurs particulièrement concernés.

Des salariés compétents insuffisants

Les assureurs doivent être capables de contrôler, gérer et réduire le risque de ces attaques silencieuses.

Le PRA considère également qu’outre-Manche, les acteurs de l’assurance doivent mettre en place et déployer une stratégie claire en ce qui concerne la gestion des risques informatiques. L’organisme de supervision prudentielle propose notamment que le conseil d’administration soit associé de manière étroite à cette stratégie.

Autre constatation : le manque de ressources internes consacrées à cette problématique des cyber-risques à cause notamment du nombre insuffisant de salariés compétents.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier