Actualité de l'assurance : garantie décennale

Auto-construction : la garantie décennale ne fonctionne pas

Publié le 17 mars 2011
 | Rédigé par
ouvrier
C’était une pratique en vogue dans les années 70 qui a pourtant perdu de son activité au cours des années malgré l’existence d’associations spécialisées dans le procédé de l’auto-construction…
 

Auto-construction ou l’art de faire des économies

 
L’auto-construction attire en particulier les personnes ayant peu de moyens. Cette pratique est encore régulière en Ile-de-France. Le public à la fibre écolo semble également être sous le charme de ce système économique basé sur l’entre-aide.
Bien sûr, le résultat ne sera jamais le même que lors de l’intervention de professionnels de la construction, tels un architecte ou des ouvriers d’un chantier immobilier par exemple. 
Cette pratique séduit encore quant au tarif de la main d’œuvre, largement moins élevé qu’avec l’intervention de professionnels puisque l’auto-constructeur peut économiser jusqu’à - 80% sur les dépenses totales. 
 

L’auto-construction c’est également la garantie décennale en moins…

 
La personne désirant avoir recours au procédé d’auto-construction prend plus de risques qu’en passant par les services de professionnels. En effet, l’auto-constructeur ne bénéficiera pas de la garantie décennale obligatoire pour 10 ans à la date de réception d’une construction réalisée par des professionnels et couvrant d’éventuels dommages remettant en cause la fiabilité de la construction.
M. Collard, architecte prétend ainsi que « certains chantiers deviennent de véritables galères car les personnes n'ont pas pu bénéficier de l'expérience de professionnels concernant la conception et l'établissement du projet ».
 
Il existe toutefois des aides proposées par des associations qui soutiennent la pratique de l’auto-construction. Il a livré son témoignage : « Il ne faut pas se lancer seul. Le soutien et l'expérience de ceux qui ont déjà construit de leurs mains est indispensable » livre Franck Peyrichou qui s’est fait aider par une association spécialisée dans l’auto-construction lors du montage de sa maison en bois, « par exemple j'ai fait moi-même tous les bardeaux de châtaignier de la couverture, que j'ai ensuite posés. J'ai été assisté à chaque étape du choix des grumes bois à la pose » ajoute t-il.
 
 
Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
2 réactions
Commentaire
Quelles sont les recours possible sur l'achat d'un bien dont le second œuvre a été réalisé en auto construction (isolation- électricité-cloisonnage en placo-carrelage sur plancher chauffant-et divers petites installation) Merci de me répondre.
Commentaire rédacteur
Assurlandpro.com04/01/2012 à 10:10
Bonjour,

Vous pouvez toujours vous retourner contre l'auto-constructeur au nom de la garantie décennale, qu'il l'ait souscrit ou non. Un auto constructeur peut légalement souscrire cette garantie (mais c'est extrêmement rare). Tant pis pour l'ancien propriétaire s'il n'est pas assuré, c'était un risque à prendre pour lui.