Actualité de l'assurance : flotte automobile

Déplacements professionnels : des conduites à risques

Publié le 09 mai 2015
 | Rédigé par
Déplacements professionnels : une nouvelle étude signée MMA

Selon une étude récemment dévoilée par l’assureur MMA, 85 % des actifs interrogés confessent avoir déjà adopté un comportement routier dangereux à l’occasion d’un déplacement professionnel. Etat des lieux.

Des comportements à risques

Cette nouvelle enquête réalisée par MMA laisse apparaître nombre de comportements routiers répréhensibles qui ont lieu dans un cadre professionnel.
Ainsi, 71 % des actifs sondés ont déjà fait fi des limitations de vitesse et 78 % d’entre eux ont déjà conduit alors qu’ils étaient fatigués. D’ailleurs, la conduite en état de fatigue est un comportement régulier pour 15 % de ces actifs. Pire, 16 % d’entre eux ont déjà conduit après avoir consommé plus de deux verres d’alcool.
Outil indispensable dans de nombreux métiers, le téléphone s’invite aussi lors des déplacements professionnels.

Ainsi, 74 % des personnes interrogées passent ou prennent des appels avec leur téléphone alors même qu’ils sont au volant ; 53 % d’entre eux lisent des messages et 42 % en envoient. Lorsqu’il s’agit de répondre ou de passer un coup de fil, 32 % des actifs automobilistes prennent leur téléphone en main, ce qui contrevient à la législation en vigueur. En revanche, 53 % font appel au haut-parleur intégré dans leur véhicule ou à un système Bluetooth.

Un manque de prévention

Au-delà de ces entorses au Code de la route, l’enquête MMA signale que 67 % des actifs sollicités abordent ces déplacements professionnels avec un « état d’esprit négatif ». Pour eux, ils constituent une « routine » (39 %), une perte de temps (15 %) ou encore un moment de stress (13 %).

En outre, plus du tiers des professionnels sondés (39 %) confessent n’avoir reçu aucune information de prévention de la part de leur entreprise. Ils sont 32 % à n’en recevoir que rarement. Pourtant, les accidents de la route constituent la première cause de décès dans le cadre du travail…

Lorsque l’on se trouve au volant d’une auto, il faut rouler assuré. Pour l’entreprise qui possède un parc motorisé, cela signifie qu’elle doit souscrire une assurance flotte automobile. Cette obligation incontournable s’avère aussi très utile puisqu’elle permet de gérer avec un seul et unique contrat l’ensemble des véhicules qui sont quotidiennement utilisés par les salariés.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier