Actualité de l'assurance : épargne salariale

Epargne salariale : le Perco séduit les salariés

Publié le 16 novembre 2011
 | Rédigé par
homme-travailleur-senior
Dispositif d’épargne salariale, le plan d’épargne retraite collectif (Perco) permet au salarié de se constituer une épargne disponible au moment de la retraite sous forme de rente ou de capital. Or, ce produit d’épargne connaît actuellement un réel engouement.

Des encours en hausse de 20 %

Les encours gérés des plans d’épargne retraite collectifs (Perco) ont atteint 4,8 milliards d’euros au 30 juin 2011, soit une hausse de 20 % sur six mois.

Tel est l’enseignement principal des derniers chiffres dévoilés par l’Association française de la gestion collective (AFG). Ces chiffres permettent aussi de découvrir qu’au 1er semestre 2011, ce sont plus de 890 000 salariés qui ont effectué des versements (+ 30 %).

Cette période apparaît enfin marquée par une progression de 21 % des flux d’alimentation du Perco à 807 millions d’euros.

Menaces sur le Perco ?

Si le Perco brille par ses bons chiffres et sa forme resplendissante, il le doit essentiellement aux mesures introduites par la loi de novembre 2010 sur la réforme des retraites.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2011, la moitié de la participation est automatiquement versée sur le Perco à moins que le salarié ne s’y oppose expressément.

Dans le même esprit, tous les Perco doivent proposer une épargne pilotée selon l’âge du salarié. On parle en ce cas de gestion par horizon.

Malgré tout, l’AFG avertit que la dynamique du Perco pourrait être enrayée : « La hausse des prélèvements et du forfait social risquent de freiner le développement de l’épargne retraite ».


L’œil d’AssurlandPro : plus largement, il semblerait que l’épargne salariale bénéficie d’une image tout à fait positive auprès des salariés, même s’ils n’en bénéficient pas tous. C’est effectivement ce que révèle l’article La bonne image de l'épargne salariale.


Source : Argus de l’assurance

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier