Actualités de l'assurance cyber-risques

Stoïk, jeune assurtech, se lance dans l'assurance cyber

Publié le 26 janvier 2022
 | Rédigé par
488 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
hacker-pirate-cyber

Les PME sont très exposées aux cyberattaques

Un nouvel acteur se lance sur le marché, et pas n'importe lequel : celui de l'assurance cyber. Sa levée de fonds officialisée, Stoïk va mettre à disposition une solution d'assurance cyber risques doublé d'un logiciel de sécurité. Un positionnement risqué, mais qui peut payer tant le risque cyber croît.

Le risque cyber, un enjeu de plus en plus fort et complexe

Créé à la fin de l'année 2020, Stoïk veut déjà s'imposer sur le marché de l'assurance cyber, un marché souvent fui par les assureurs traditionnels. L'assurtech a donc officialisé sa première levée de fonds de 3,8 millions d'euros. Trois investisseurs sont au rendez-vous pour ce tour de table : Alven Capital, Anthemis Group et Kima Ventures.

Stoïk se lance alors que l'assurance cyber est encore peu développée en Europe, même si la France fait figure de bon élève au sein du paysage européen. Mais la demande est croissante : les cyberattaques sont en très forte hausse depuis le début de la crise de Covid-19. Le développement du télétravail a notamment ouvert de nombreuses brèches pour les grandes sociétés comme les PME. Mais elles ne sont pas à égalité face à cette menace grandissante. D'ailleurs, entre 2019 et 2020, l'ANSSI a recensé une augmentation de 255 % des signalements d'attaques par ransomware, pour un total de 192 attaques.

Rappelons qu'en 2021, une étude de l'Association pour le Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise (AMRAE) pointait que si 87 % des grandes entreprises étaient assurées au titre du risque cyber, seules 8 % des entreprises de taille intermédiaire (ETI) disposaient de ce type de couverture. Car pour une PME, trouver le temps et le budget nécessaire à se couvrir est difficile, et les compétences techniques ne sont souvent pas au rendez-vous.

Stoïk veut proposer une double formule : assurance cyber et logiciel de sécurité

Pour répondre à ce besoin croissant, Stoïk veut propose aux PME européennes « un produit d'assurance contre les cyberattaques, et un logiciel de se?curite? pour surveiller l'infrastructure des entreprises en continu », peut-on lire dans un communiqué de l'entreprise. « Gra?ce a? cette premie?re leve?e de fonds, nous souhaitons e?toffer nos e?quipes pour devenir la re?fe?rence de la cyber assurance en Europe », pre?cise Jules Veyrat, CEO et co-fondateur de Stoi?k.

Stooïk va donc développer une solution joignant un contrat d'assurance cyber et un logiciel de sécurité permettant la surveillances des infrastructure des entreprises en temps réel. En fonction du risque auquel s'expose une entreprise, de son budget et du niveau de couverture souhaité sa formule peut être modulée. Pour estimer la meilleure couverture au prix adéquat, la jeune pousse se sert d'un outil de scan et de monitoring des équipements informatiques d'une entreprise.

Enfin, elle proposera aussi un accompagnement pour ses souscripteurs. Il se déclinera autour de trois points :

  • la sensibilisation des entreprises à la cybersécurité de leur entreprise ;
  • la prévention des attaques en assistant le souscripteur dans l'identification de ses failles de sécurité informatique pour garantir la poursuite des activités en cas de sinistre ;
  • mettre à disposition un service d'accompagnement d'urgence en cas d'attaque.

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier