Actualité de l'assurance : crédit professionnelle

Bénéfice net en hausse pour Coface au 1er semestre 2014

Publié le 11 août 2014
 | Rédigé par
Coface dévoile ses résultats pour le 1er semestre 2014

Acteur majeur de l’assurance crédit professionnelle, le groupe Coface a annoncé une légère hausse de son bénéfice net durant les six premiers mois de 2014. Cette annonce vient compléter les résultats récemment publiés par le groupe suite à son introduction en bourse. Un bilan positif donc pour Coface.

Une hausse de 2,3 % du bénéfice net

D’après un communiqué officiel transmis par Coface, l’assureur-crédit satisfait parfaitement aux objectifs qu’il avait annoncés lorsqu’il a été introduit en bourse.

Ainsi, il a enregistré un bond de 2,3 % de son bénéfice net à 69,4 millions d’euros pour la période précitée. Malgré tout, on note aussi une chute de 0,3 % de son chiffre d’affaires (CA) au cours du premier semestre à 723,6 millions d’euros ainsi qu’un recul de son résultat opérationnel courant estimé à 0,3 % pour 110,2 millions d’euros. Enfin, le CA consolidé apparait en hausse de 1,8 %.

D’après Coface, ces chiffres témoignent de l’atteinte des objectifs établis en juin dernier lorsque Natixis a cédé la moitié de sa participation. Ces objectifs consistaient, entre autres, en une progression du CA entre 1,5 % et 2,5 % ainsi qu’en une progression moyenne de 10 % du résultat opérationnel courant entre 2013 et 2016.

Coface s’installe dans d’autres pays

Les six premiers mois de 2014 ont été marqués également par l’expansion de Coface qui s’est installé dans de nouveaux pays. 

Ainsi, le groupe a obtenu une licence en Colombie et ouvert un bureau aux Philippines. Il a également jeté son dévolu sur la Serbie, en scellant un partenariat avec le géant de l’assurance Axa pour être en mesure d’offrir des prestations en assurance-crédit.

Directeur général de Coface, Jean-Marc Pillu se montre confiant face aux performances de son groupe qui, selon lui, sont à la hauteur des objectifs fixés.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier