Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

L'assurance auto-entrepreneur et tout ce qui va avec pour être protégé !

Publié le 19 février 2013
 | Rédigé par
Si vous devenez auto-entrepreneur : ce qu'il faut savoir côté assurances !

Tout salarié doit obligatoirement être inscrit à la Sécurité Sociale, de sorte à pouvoir bénéficier d’une couverture pour ses dépenses en soins médicaux.  Son régime d’assurance variera en fonction de ses revenus. Mais qu’en est-il de l'auto-entrepreneur ?

Devenez auto-entrepreneur !

Si vous voulez vous lancer dans une activité parallèle à votre activité professionnelle principale ou voler de vos propres ailes, c’est tout à fait possible. D’autant plus que maintenant vous pouvez bénéficier du statut d’auto-entrepreneur. Nul besoin de vous perdre dans la paperasse engendrée par les démarches nécessaires à la création d’une entreprise. Vous pouvez dorénavant vous lancer plus facilement.

Le statut d’auto-entrepreneur a été institué le 1er janvier 2009. Il permet à tous de se lancer dans une activité sans devoir créer d’entreprise, à condition de ne pas être en compétition avec son employeur s’il est déjà salarié.

Le statut d’auto-entrepreneur exige une déclaration obligatoire auprès de la Sécurité sociale, ce qui peut modifier le régime sous lequel vous figurez (RSI, TNS,...etc). Dans tous les cas, le remboursement par l’Etat demeure incomplet, il est donc primordial de souscrire une complémentaire (cliquez ici pour en trouver une). Il y a différents types d’assurance auto-entrepreneur selon la couverture demandée. Certains couvrent la personne elle-même, d’autres protègent l’auto-entrepreneur des risques pouvant survenir lorsqu’il exerce sa fonction.

L'assurance auto-entrepreneur est indispensable !

Il est recommandé à tout auto-entrepreneur de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette assurance couvre les dommages causés à vos clients (exemple, la blessure d’un client lorsque vous exercez votre activité). Plus encore, elle couvre les éventuels dommages pouvant survenir après la livraison (exemple, l'appareil défectueux). Pour éviter les poursuites qui pourraient s’avérer très onéreuses, il vaut donc mieux souscrire une assurance de ce genre.

Une complémentaire santé peut s'avérer bien utile...

Comme cette assurance ne prend en charge qu’un tiers et ses biens et non les biens propres à l’entreprise, il existe l’assurance prévoyance qui n’est pas obligatoire mais recommandée. Elle couvre les suites d’un accident survenu lors de l’exercice de ses fonctions. Ce type d’assurance peut être vraiment nécessaire si vous avez des biens matériels que vous utilisez dans l’exercice de vos fonctions. Une voiture, un bureau, du matériel en bâtiment ou autres équipements qui coûtent cher.

Pour définir si oui ou non vous avez besoin d’une mutuelle complémentaire, il est important de savoir si votre activité va engager des risques importants, d’envisager le pire des scénarios et de déterminer si oui ou non vous pourrez seul couvrir les dommages. Si vous projeter de travailler derrière un ordinateur, les risques sont minimes, mais si vous vous déplacez beaucoup et évoluez dans un secteur à risques, alors il vaut mieux souscrire une assurance complémentaire.


L'oeil d'AssurlandPro : Bien choisir sa complémentaire est donc important pour tout entrepreneur, surtout si vous êtes engagé dans une activité à risques comme le bâtiment par exemple. Consulter un comparateur d’assurances professionnelles peut grandement vous aider dans cette démarche.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier