Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Auto-entrepreneur : un CA annuel à +11 % entre 2010 et 2011

Publié le 13 avril 2012
 | Rédigé par
calculatrice-touches-doigts
Souvent épinglé pour la modestie des bénéficies générés, le régime de l’auto-entrepreneur affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel en hausse. Ainsi, selon l’Acoss, ce CA a augmenté de 11 % l’an dernier. Explications.

Auto-entrepreneur : plus d’auto-entrepreneurs actifs !

C’est à n’en pas douter le principal enseignement du récent bilan dressé par l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) qui estime qu’entre 2010 et 2011, le chiffre d’affaires annuel moyen réalisé par les auto-entrepreneurs a augmenté de 40 %.

Toutefois, cette croissance à deux chiffres doit plus « à l'accroissement du nombre d'auto-entrepreneurs économiquement actifs (+27 %) qu'à la hausse du CA annuel moyen (+11 %) ».  

Ainsi, l’on n’estime que seuls 8,1 % des auto-entrepreneurs ont déclaré en 2011 un chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 000 euros.

Dans le détail des chiffres, l’on obtient la répartition suivante :
• un CA positif de 8 265 euros pour les activités relevant du régime des bénéfices non commerciaux
• un CA positif de 8 166 euros pour les activités de ventes
• un CA positif de 7 715 euros pour les activités de prestations

Auto-entrepreneur : moins d’immatriculations !

A l’heure des comptes, l’Union de Recouvrement pour la Sécurité Sociale et les Allocations Familiales (Urssaf) a recensé fin 2011 quelques 750 828 auto-entrepreneurs administrativement actifs et 65 000 affiliations au cours du dernier trimestre 2011. Un chiffre en retrait par rapport à 2010 à même époque.

L’Acoss considère que cette « baisse s'explique par un ralentissement des immatriculations mais aussi par le processus de radiation mis en place par la loi de Financement de la sécurité sociale pour 2011 ». Car, tout auto-entrepreneur qui n’a déclaré aucun chiffre d’affaires pendant 8 trimestres consécutifs est automatiquement radié.

Même si l’Acoss n’en fait pas état, ce recul s’explique aussi par la transition vers d’autres régimes de travailleurs indépendants.


L’œil d’Assurlandpro.com : c’est une nouveauté à saluer qui émane de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), organisme qui a fait le choix de venir en aide aux auto-entrepreneurs handicapés. Les détails de cette initiative vous attendent à l’article Auto-entrepreneur : l'Agefiph apporte son soutien.


Source : Net-iris.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier