Actualité de l'assurance : retraite collective

Assurance retraite collective : des changements à l'horizon

Publié le 22 août 2011
 | Rédigé par
Assurance retraite collective : de nouvelles règles en approche
À l’heure de souscrire une assurance retraite collective, il peut être utile de s’informer sur les dernières évolutions en ce domaine. C’est la finalité première de ce nouvel article qui évoque l’entrée en vigueur prochaine d’un nouveau dispositif et l’instauration de conditions de ressources pour le bénéficie du minimum contributif.
 
Retraite collective : des obligations plutôt que des actions
Si l’on en croit une note récente rédigée par le cabinet Mercer, la nouvelle norme de comptabilité internationale, IAS 19, rendue publique en juin dernier, aura des incidences sur les régimes de retraite en vigueur au sein des grandes entreprises nationales.
Attendu en 2013, ce nouveau dispositif pourrait effectivement encourager ces entités à favoriser les obligations plutôt que les actions. Consultant senior chez Mercer, Eric Morin considère : « Globalement, ce changement comptable pourrait encourager les sociétés à adopter une meilleure gestion des risques liés aux engagements de retraite ».
 
Un plafond de ressources pour le minimum contributif
Si un retraité peut prétendre à une retraite à taux plein – soit parce qu’il a satisfait avant cet âge à la durée d’assurance retraite nécessaire pour en bénéficier, soit parce qu’il procède à la liquidation de sa retraite à l’âge du taux plein – sa pension du régime de base ne pourra être inférieure au minimum contributif, soit 608,15 euros mensuel pour les assurés qui ont eu une carrière complète.
Or, à compter du 1er janvier 2012, son versement dépendra de conditions de ressources. Pourront seuls en bénéficier les retraités dont le montant total des pensions ne dépasse pas 1 005 euros par mois.
À la fin 2011, l’on comptait en France 4,75 millions de retraités du régime général – des femmes pour l’essentiel – qui percevaient le minimum contributif d’après une statistique de la Caisse nationale d’assurance vieillesse.
 
L’œil d’AssurlandPro : c’est le moment de souscrire une assurance retraite collective et vous ne comprenez toujours pas pourquoi la réforme des retraites a allongé la durée de cotisation et fait reculer l’âge du départ à la retraite ? N’hésitez pas à lire la tentative de justification du Conseil d’orientation des retraites dans l’article Retraite : le COR explique l'allongement de la cotisation.
 
Sources : L’Argus de l’Assurance et Capital
Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier