Actualités de l'assurance pour les professions libérales

Le contrat Madelin séduit les professionnels

Publié le 05 octobre 2011
 | Rédigé par
pourcentage-rouge
La Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) ont analysé les performances du contrat de retraite « Madelin » et du plan d’épargne retraite populaire (Perp). Résultat ? Une étude riche d’enseignements pour les 6 premiers mois de l’année.

Retraite « Madelin » : des contrats en hausse de 6 %

Permettant aux travailleurs non salariés non agricoles (TNSNA) de bénéficier de compléments de pensions de retraite et de compléments de garanties de prévoyance personnelle, le contrat « Madelin » a su séduire quelques professionnels supplémentaires si l’on en croit les chiffres dévoilés par la FFSA et le Gema pour la période de 6 mois achevée le 30 juin 2011.

Le nombre de contrats en cours de constitution auprès des sociétés d’assurances apparaît effectivement en hausse de 6 % sur un an à 899 000 pour des cotisations d’un montant de 1,1 milliard d’euros. De même, le nombre de nouveaux contrats souscrits au cours du premier semestre connaît une augmentation de 5 % à 45 000 par rapport à l’an dernier.

Pour mémoire, le cadre fiscal dessiné par le contrat Madelin concerne les professionnels suivants :
• les non salariés qui relèvent de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (industriels, artisans et commerçants)
• les non salariés qui relèvent de la catégorie des bénéfices non commerciaux (profession libérale)
• les dirigeants de sociétés qui sont soumises à l'impôt sur les sociétés (gérant majoritaire de SARL, gérant de société en commandite par actions) 

De la hausse aussi pour les Perp

Au-delà du contrat « Madelin », la FFSA et le Gema se sont aussi intéressé aux plans d’épargne retraite populaire (Perp).

L’on apprend ainsi que, pour la période achevée fin juin 2011, ce sont 27 000 nouveaux Perp qui ont été souscrits, ce qui porte à 2,1 millions le nombre de plans en cours en phase de constitution au 30 juin 2011. Sur une année, cela représente une hausse de 2 %.

À noter que, depuis le 1er janvier 2011, les cotisations versées sur les Perp s’élèvent à 0,4 milliard d’euros, soit un appréciable + 3 % par rapport à l’an dernier à même époque.


L’œil d’AssurlandPro : s’il vous arrive fréquemment de prendre l’avion, il peut apparaître tout à fait pertinent de souscrire une assurance en cas d’annulation de dernière minute de vos déplacements. Plus d’informations sur ce produit d’assurance vous attendent dans l’article Professions libérales : une assurance pour l'annulation de déplacements.

Source : FFSA.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier