Actualité de l'assurance : prévoyance collective

MUTEX protège les salariés de la chimie

Publié le 18 juillet 2015
 | Rédigé par
Chimie : MUTEX couvre les salariés en prévoyance et santé

L’an dernier, les partenaires sociaux des industries chimiques ont conclu un accord pour l’instauration obligatoire d’un régime frais de santé en faveur des salariés des différentes entreprises concernées. C’est dans ce contexte que la branche des industries chimiques a labellisé l’offre formulée par MUTEX. Présentation.

Une couverture santé

Aux termes de l’accord du 14 mars 2014, les entreprises des industries chimiques sont tenues de mettre en place, le 1er octobre prochain au plus tard, un régime frais de santé pour un taux de cotisation minimum fixé à 45 euros. Ainsi, les salariés bénéficieront bientôt d’une mutuelle d’entreprise financée pour moitié par leur employeur.

Adaptée aux besoins spécifiques des salariés de la branche des industries chimiques, cette offre proposée par MUTEX apparaît riche des avantages suivants :

  • la possibilité d’améliorer le niveau de couverture selon les options choisies par l’entreprise ;
  • l’accès au réseau de soins Kalivia avec des tarifs attractifs en optique et pour les aides auditives ;
  • le tiers-payant pour l’hospitalisation, les analyses en laboratoires, les soins dentaires ou encore les actes de radiologies ;
  • des actions de prévention en santé correspond aux caractéristiques de la branche ;
  • la possibilité d’affronter les aléas de la vie grâce à un dispositif d’action sociale ;
  • le bénéfice de tarifs négociés auprès des professionnels de santé ;
  • un espace sécurisé pour le suivi de ses remboursements ;
  • des services d’assistance en cas de décès ou d’hospitalisation.

L’employeur dispose quant à lui d’un site d’information complet et d’un numéro vert visant à faciliter ses différentes démarches.

De la prévoyance aussi

Au-delà de la couverture santé, l’offre de MUTEX trouve à jouer en cas d’arrêt de travail. En effet, grâce à son contrat de prévoyance collective complémentaire, le salarié concerné peut bénéficier d’un complément de revenus.

En cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive à la suite d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail, un capital est versé à l’intéressé ou au bénéficiaire contractuellement désigné.

Articles sur le même sujet
  • Prévoyance : Mutex dévoile ses offres
  • Laisser un commentaire
    @
    * champs obligatoires
    Pas encore de commentaire, soyez le premier