Actualité de l'assurance : pertes d'exploitation

Assurance : la nécessaire expertise des dégâts dus à la sécheresse

Publié le 16 mai 2011
 | Rédigé par
Champ de blé
Le champ de l’indemnisation
 
En prévision de la campagne 2011, vous avez souscrit une assurance récolte multirisque climatique pour vos grandes cultures et vous constatez des pertes de rendements importantes supérieures au niveau de la franchise. Le coupable ? La sécheresse.
Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, contactez sans plus attendre votre assureur et réalisez aussi une déclaration de sinistre. Votre assureur dépêchera alors un expert qui réalisera une estimation des effets de la sécheresse pour chacune de vos parcelles. L’indemnisation – si les pertes dépassent le niveau de la franchise – dépendra des pertes moyennes sur l’ensemble des parcelles, déduction faite de la franchise.
 
Une expertise avant la récolte
Nombre de contrats d’assurance renferment une franchise de 25 % doublée d’un seuil de déclenchement fixé à 30 % de pertes. C’est uniquement si vous pensez que les pertes dépassent cette franchise que vous devez rapidement entrer en contact avec votre assureur.
Assez logiquement, il est impératif que l’expert passe avant la récolte. À défaut, rien ne permettra de prouver que les pertes de récolte résultaient d’aléas assurables et non pas d’autres causes comme une maladie ou un mauvais herbage.
 
 
Source : LaFranceAgricole.fr
Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier